Donald Trump partage sur Twitter puis supprime une vidéo d'un de ses partisans criant "white power"

Ce slogan est fréquemment utilisé par les suprémacistes blancs aux Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump à Washington, le 26 juin 2020.
Le président américain Donald Trump à Washington, le 26 juin 2020. (MANDEL NGAN / AFP)

Le président américain, Donald Trump, a partagé sur Twitter, dimanche 28 juin, avant de la supprimer, la vidéo d'un affrontement entre plusieurs de ses soutiens et des opposants, où l'on voyait un homme hurler "white power" ("pouvoir blanc"), cri de ralliement des suprémacistes blancs.

Dans cette vidéo enregistrée en Floride et publiée sur Twitter, on peut voir dès les premières secondes un homme conduisant une voiturette de golf ornée de pancartes "Trump 2020" et "America First" être apostrophé par des manifestants qui le traitent de "raciste". "White power", leur répond-il alors deux fois, poing levé. "White power, voilà, white power. Vous avez entendu ça ?" réplique un de manifestants.

"Il n'a pas entendu le message dans cette vidéo"

Donald Trump a relayé la vidéo en l'accompagnant du message "Merci aux super habitants des Villages", cette communauté pour les plus de 55 ans qui accueille 115 000 habitants dans le nord de la Floride. Quelques heures plus tard, alors que la polémique commençait à monter dans les médias américains, Donald Trump a supprimé son retweet. "Le président Trump est un grand fan des Villages. Il n'a pas entendu le message dans cette vidéo. Ce qu'il a vu, c'est un enthousiasme incroyable de la part de ses soutiens", a réagi un porte-parole de la Maison Blanche.