Donald Trump menace de fermer la frontière avec le Mexique, faute de financement du mur contre les migrants

Dans une série de tweets, le président des Etats-Unis a accusé les démocrates de faire obstruction à son projet, qui vise selon lui à empêcher l'immigration illégale, et a répété trois fois son intention de fermer la frontière sud.

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors d\'une conférence de presse, pendant une visite sur une base aérienne américaine en Irak, le 26 décembre 2018.
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors d'une conférence de presse, pendant une visite sur une base aérienne américaine en Irak, le 26 décembre 2018. (JONATHAN ERNST / REUTERS)

Après la paralysie de l'administration, Donald Trump poursuit sa stratégie du bras de fer. Le président américain a menacé, vendredi 28 décembre, de fermer la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique si les démocrates du Congrès n'acceptent pas de financer la construction d'un mur censé empêcher l'immigration illégale. "Nous allons être contraints de fermer la frontière sud complètement si les démocrates obstructionnistes ne nous donnent pas l'argent pour terminer le mur", a tweeté Donald Trump, en leur demandant également de "changer les ridicules lois sur l'immigration dont notre pays est affublé", a ajouté le président des Etats-Unis.

"Les Etats-Unis perdent tellement d'argent à cause des accords commerciaux avec le Mexique (...) que je considèrerais la fermeture de la frontière comme une opération profitable", a continué Donald Trump dans une série de messages rageurs. "Nous construisons un mur ou nous fermons la frontière", répète-t-il deux fois encore, avant d'attaquer les pays d'Amérique latine dont sont parties récemment des caravanes de migrants. "Le Honduras, le Guatemala et le Salvador ne font rien d'autre pour les Etats-Unis que prendre notre argent", a-t-il lancé. "Nous allons supprimer les aides à ces trois pays qui profitent des Etats-Unis depuis des années !" a-t-il encore menacé.