Donald Trump, la Russie et la cybersécurité

Donald Trump a rencontré les responsables des principales agences de renseignement avec lesquelles il est en conflit ouvert à cause de l'ingérence sans précédent de la Russie dans l'élection présidentielle américaine.

France 3

Le bras de fer continue. Le FBI, la CIA et la NSA campent sur leurs positions, affirmant que la Russie a bel et bien perturbé l'élection présidentielle américaine, qui a abouti à la victoire du candidat républicain Donald Trump. Le président élu, s'il reconnait qu'une cyberattaque a bien eu lieu au moment du vote, affirme que celle-ci n'a eu strictement aucun effet sur le résultat du scrutin.

La Russie déjà sanctionnée par Obama

"Donald Trump n'a pas intérêt à donner crédit à ces accusations, qui pourraient fragiliser le principe même de son élection, il est au contraire tenté de vouloir banaliser le sujet" nous explique Nicolas Arpagian, expert en cybersécurité. Une controverse qui devient cependant hautement politique, en particulier après les sanctions décidées par Barack Obama en expulsant 35 diplomates russes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors de sa campagne à l\'élection présidentielle, à Manchester, dans le New Hampshire, le 28 octobre 2016.
Donald Trump lors de sa campagne à l'élection présidentielle, à Manchester, dans le New Hampshire, le 28 octobre 2016. (CARLO ALLEGRI / REUTERS)