Donald Trump : la procédure de destitution s'accélère

Aux États-Unis, une procédure de destitution de Donald Trump a été lancée à l'initiative des parlementaires démocrates. Le président américain est soupçonné d'avoir fait pression sur son homologue ukrainien pour obtenir des informations sur son potentiel rival à la présidentielle.

FRANCE 3

Donald Trump s'est-il rendu coupable de trahison envers les États-Unis ? C'est ce que soutiennent les démocrates, au premier rang desquels figure Joe Biden, le favori à l'investiture de son parti pour les prochaines élections présidentielles. Au cœur du scandale, une conversation téléphonique entre Donald Trump et le président ukrainien Volodymyr Zelensky. En juillet dernier, Trump demande à son homologue d'ouvrir une enquête sur Joe Biden, dont le fils travaille avec l'Ukraine. Une semaine auparavant, le président américain avait ordonné une suspension de l'aide militaire de 400 millions de dollars à Kiev.

L'émissaire américain pour l'Ukraine a démissionné

Les démocrates y voient un abus de pouvoir et une atteinte à la sécurité nationale et lancent une procédure de destitution. Donald Trump répond sur un ton ironique, mais en privé, le président américain se sent de plus en plus menacé. Les démocrates exigent la transmission de tous les documents concernant les contacts avec le gouvernement ukrainien. Et comme si ça ne suffisait pas, l'émissaire américain pour l'Ukraine, Kurt Volker, a démissionné vendredi 27 septembre, avant son audition jeudi 3 octobre devant le Congrès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le président américain, Donald Trump, le 25 septembre 2019 à New York (Etats-Unis).
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le président américain, Donald Trump, le 25 septembre 2019 à New York (Etats-Unis). (SAUL LOEB / AFP)