DIRECT. Décision de Trump sur Jérusalem : deux Palestiniens tués lors d'un raid israélien à Gaza

Les tensions sont vives, samedi 9 décembre, trois jours après l'annonce de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Les deux hommes sont morts au cours d'un raid israélien contre une cible du Hamas à Gaza. 

Des débris après un raid israélien dans la bande de Gaza, le 9 décembre 2017. 
Des débris après un raid israélien dans la bande de Gaza, le 9 décembre 2017.  (MUSTAFA HASSONA / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les affrontements se poursuivent, après la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Au lendemain d'une "journée de la colère" dans les Territoires palestiniens contre cette annonce, deux Palestiniens ont été tués à l'aube, samedi 9 décembre, lors d'un raid aérien israélien contre une cible du Hamas à Gaza, a annoncé un responsable de sécurité du mouvement islamiste. Suivez la situation dans notre direct. 

Plusieurs frappes dans la bande de Gaza. Dans un communiqué, l'armée israélienne a annoncé avoir effectué plusieurs frappes à l'aube dans la bande de Gaza, en riposte aux roquettes tirées vendredi depuis le territoire. Ce raid a "visé quatre structures de l'organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza", a déclaré l'armée. Deux Palestiniens ont été tués. 

"Journée de la colère" vendredi. La veille, deux autres Palestiniens avaient été tués lors d'affrontements avec des soldats israéliens vendredi, au cours d'une "journée de la colère" dans les Territoires palestiniens. Celle-ci était organisée en opposition à l'annonce de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël

L'ONU est "particulièrement inquiète". L'organisation des Nations unies est "particulièrement inquiète des risques d'une escalade violente", a déclaré vendredi soir Nickolay Mladenov, le coordonnateur spécial de l'ONU pour le processus de paix, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité à New York (Etats-Unis). 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #JERUSALEM

17h41 : Plusieurs centaines de personnes ont manifesté cet après-midi dans l'Hexagone contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis et la venue du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, demain, à Paris. C'est à Marseille que le cortège était le plus garni, avec 500 manifestants. Parmi les slogans : "Israël, casse toi, la Palestine n'est pas à toi."