Election américaine : "Nous allons gagner cette élection avec une majorité claire", lance Joe Biden

Le candidat démocrate n'a pas revendiqué sa victoire alors que le dépouillement continue dans plusieurs Etats clés.

Joe Biden, le 6 novembre 2020 à Wilmington (Deleware).
Joe Biden, le 6 novembre 2020 à Wilmington (Deleware). (ANGELA WEISS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une quatrième prise de parole en quatre jours. "Nous allons gagner cette élection avec une majorité claire", a déclaré le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, vendredi 6 novembre, dans la nuit (samedi matin, heure de Paris). "Nous pouvons être des adversaires, nous ne sommes pas des ennemis, nous sommes tous des Américains", a-t-il dit, appelant l'ensemble de ses compatriotes à "mettre la colère et la diabolisation derrière nous" pour affronter les défis sanitaires, économiques, climatiques, sociétaux.

Peu avance cette allocution, Donald Trump avait mis en garde son rival : "Joe Biden ne devrait pas revendiquer la présidence de manière illégitime. Je pourrais aussi le faire. Les procédures juridiques commencent tout juste", avait-il tweeté. Suivez la situation dans notre direct et les résultats dans notre carte, mise à jour en temps réel.

Donald Trump s'accroche. "Je ne renoncerai jamais à me battre pour vous et notre nation", a écrit le candidat démocrate, vendredi, en conclusion d'un communiqué où il promet de faire appel à "chaque aspect de la loi pour garantir que le peuple américain ait confiance en notre gouvernement".

La Géorgie annonce un recomptage. Cet Etat où Joe Biden dispose, pour l'instant, d'une courte avance de 1 000 voix sur son rival républicain va procéder à un recomptage des votes une fois que le premier dépouillement sera terminé. "Les résultats sont très serrés", a déclaré le secrétaire d'Etat de Georgie et membre du Parti républicain, Brad Raffensperger. Un recomptage est également possible en Pennsylvanie.

 Nancy Pelosi qualifie Joe Biden de futur "président élu". "Il apparaît évident que l'équipe Biden-Harris va gagner la Maison Blanche", a déclaré la présidente démocrate de la Chambre des représentants, vendrdi, allant jusqu'à qualifier Joe Biden de prochain "président élu". Jeudi, Joe Biden a affiché son confiance, assurant face caméra qu'il n'avait "aucun doute" sur sa victoire "lorsque le dépouillement sera terminé".

 Le camp Trump veut y croire. Alors que Joe Biden est passé en tête dans les Etats clés de Pennsylvanie et de Géorgie, où le dépouillement est toujours en cours, l'équipe de campagne de Donald Trump martèle vendredi après-midi que "l'élection n'est pas terminée". "Les projections erronées proclamant la victoire de Joe Biden sont basées sur des résultats loin d'être définitifs", écrit le camp républicain, dans un communiqué.

 Une longue attente. Les résultats se font attendre dans les Etats clés dont ont besoin les deux candidats pour l'emporter. Toute la journée, en Géorgie, Pennsylvanie, Arizona et au Nevada, les responsables locaux ont communiqué des statistiques sur les bulletins qui restent à compter, faisant fluctuer l'heure ou le jour où ils auront achevé les dépouillements des bulletins envoyés par la poste. 

 Les républicains multiplient les recours. Les avocats du camp Trump ont saisi la justice dans plusieurs Etats, demandant par exemple un recomptage dans le Wisconsin. Dans le Michigan et la Géorgie, deux juges ont déjà rejeté des recours républicains. Selon les décisions judiciaires, ces recours pourraient retarder de plusieurs jours ou semaines l'homologation des résultats.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ETATS_UNIS

06h48 : Allez, je vous fais un petit point d'étape dans les Etats clés :

  • En Pennsylvanie, Joe Biden a désormais une avance de 28 833 votes sur Donald Trump. L'Etat pourrait être attribué à un candidat dès demain dans les projections des principaux médias. Si Joe Biden remporte la Pennsylvanie, il gagne l'élection.
  • Dans le Nevada,Joe Biden a une avance de 22 657 votes. Un nouveau point d'étape doit être fait samedi à 18 heures.
  • En Arizona, Donald Trump réduit son retard et n'a plus que 29 861 voix de retard sur Joe Biden. Un point d'étape doit être fait samedi à 17 heures.
  • En Géorgie, Joe Biden a toujours une courte avance d'environ 4 000 voix. Mais les résultats définitifs seront longs à obtenir puisqu'un recomptage va être organisé.

    06h11 : Le chef de cabinet du président américain Donald Trump, Mark Meadows, a été testé positif au Covid-19, a rapporté vendredi soir la chaîne CNN en citant deux responsables de la Maison Blanche.

    05h45 : Joe Biden veut jouer l'apaisement. "Il est temps de nous rassembler", a déclaré l'ancien vice-président de Barack Obama lors d'une brève allocution, toujours dans l'attente du résultat du scrutin de mardi. Vous pouvez retrouver l'intégralité de son discours dans cet article.

    05h04 : Joe Biden a terminé son allocution. Il ne s'agissait donc pas d'une déclaration de victoire, mais plutôt d'un appel au respect du bon déroulement du dépouillement (qui continue toujours) et au rassemblement.



    (ANGELA WEISS / AFP)

    04h57 : "Ma responsabilité en tant que président sera de représenter tous les Américains et je veux que vous sachiez que je travaillerai aussi dur pour les Américains qui ont voté pour moi que pour ceux qui ont voté contre moi."

    04h56 : "Nous devons rester calmes et patients pendant que les votes sont comptés. (...) la démocratie fonctionne. Vos votes seront comptés."

    10h26 : Joe Biden indique qu'il a commencé à travailler sur plusieurs dossiers qui l'attendaient s’il était bien élu président des Etats-Unis, et notamment celui du coronavirus.

    04h53 : Sur l'attente des résultats définitifs et la fin du dépouillement : "Ce ne sont pas juste des chiffres, ce sont des hommes et des femmes qui veulent faire entendre leur voix."

    04h52 : "Au niveau national, (...) nous battons Donald Trump par plus de 4 millions de votes."

    04h56 : "Les chiffres nous racontent une histoire claire : nous allons gagner cette élection", Joe Biden prend la parole, aux côtés de Kamala Harris.

    04h50 : Joe Biden vient d'augmenter son avance sur Donald Trump en Pennsylvanie à 28 883 voix. Il a désormais 0,5% de suffrages d'avance sur le président.

    06h42 : Plusieurs télévisions américaines ont décidé d'interrompre la diffusion d'une allocution du président Donald Trump, estimant qu'il faisait de la désinformation. "Bon, nous voilà encore dans la position inhabituelle de (devoir) non seulement interrompre le président des Etats-Unis, mais aussi de corriger le président des Etats-Unis", a lâché le présentateur de MSNBC, Brian Williams.

    06h15 : Le duel de l'élection présidentielle américaine occupe évidemment les journaux. "Quand bien même Joe Biden confirmerait son avance dans la course à la Maison Blanche, le 'trumpisme' est là pour rester", écrit La Croix.

    06h19 : Voici les principaux titres de l'actualité :

    Le président américain Donald Trump s'est posé, sans la moindre preuve en victime d'une vaste fraude électorale. Les résultats semblent de plus en plus favorables à Joe Biden.

    Le ministre de l'Education a annoncé un renforcement du protocole sanitaire au lycée et l'annulation des épreuves de contrôle continu prévues dans le cadre du bac nouvelle formule.

    • L'Italie s'impose un couvre-feu général (de 22 heures à 5 heures) et un reconfinement dans plusieurs de ses régions. Les lycées passent à l'enseignement à distance, les musées sont fermés, de même que les centres commerciaux durant le weekend.

    #GHLAM Sid-Ahmed Ghlam a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'attentat avorté contre une église de Villejuif (Val-de-Marne) et l'assassinat d'Aurélie Châtelain en avril 2015. Il a été reconnu coupable de tous les chefs d'accusation, dont celui d'assassinat terroriste.

    Lille frappe fort à San Siro en s'imposant 3-0 face au Milan AC de Zlatan Ibrahimovic. De bon augure pour la suite de la compétition en Ligue Europa.

    05h48 : En réalité, seuls quelques petits rassemblements dans les Etats clés sont à noter et très peu d'affrontements ont eu lieu. La très grande majorité des Américains semble attendre que le dépouillement se déroule, dans le calme. Il faut dire qu'ici, ce n'est pas particulièrement étonnant de devoir patienter plusieurs jours pour avoir le résultat de la présidentielle.

    06h20 : Comment est l'ambiance sur place ? Tendue c'est certain, mais d'ici, c'est à dire de la France cela inquiète.... peur d'affrontements, qu'en est il dans les rues américaines ?

    05h40 : Bonjour @Marie. Je ne pense pas que l'on puisse dire que le Nevada fait volontairement durer le suspens. Les autorités locales ont plutôt indiqué qu'elles croulaient sous les votes par correspondance. D'ailleurs, c'est peut être la Pennsylvanie qui va finalement faire basculer l'élection dans les heures à venir...

    06h20 : Bonjour et merci pour votre excellente couverture des élections. Est-ce une erreur de ma part, j’ai bien l’impression que le Nevada fait volontairement durer le suspense pour ne pas avoir à être l’Etat qui fera basculer l’élection en faveur de Biden ?

    05h31 : La page Facebook a finalement été supprimée. "Etant donné les mesures exceptionnelles que nous prenons pendant cette période de tensions, nous avons retiré le groupe Stop the steal, qui organisait des événements dans le monde réel", a indiqué un porte-parole du groupe californien à l'AFP.

    06h21 : Une page Facebook avec quelque 350 000 membres et un mot-dièse devenu viral en 48 heures : sous le mot d'ordre #StopTheSteal ("Stop au vol"), le camp pro-Trump a propagé rapidement la théorie sans fondement selon laquelle les démocrates voudraient "voler l'élection" présidentielle via des fraudes électorales massives.

    05h01 : Il est 5 heures du matin, on fait un point sur l'évolution du jour dans quatre Etats clés :

    • Arizona : l'avance de Joe Biden s'est réduite, passant de 69 000 à 46 000 voix d'avance après le dépouillement des bulletins du comté de Maricopa et Pima.
    • Georgie : l'avance de Donald Trump a pratiquement disparu, passant de 18 000 voix d'avance à moins de 2 000 en fin de journée.
    • Nevada : Peu d'évolution ici, malgré les espoirs des républicains, Joe Biden est en avance de 11 000 voix ce soir (contre 8 000 en début de journée).
    • Pennsylvanie : La situation est préoccupante pour le camp de Trump dans cet Etat où le président menait de 160 000 vois en début de journée. L'écart n'est plus que de 26 000 voix désormais.

    06h22 : Nouvelle actualisation des résultats en Pennsylvanie : Donald Trump n'a plus que 26 319 voix d'avance sur Joe Biden. Le candidat démocrate pourrait repasser devant, dans les heures à venir.

    04h45 : Bonjour @nico. En effet, les derniers bulletins dépouillés en Arizona sont plutôt favorables à Donald Trump. Pourquoi ? Selon plusieurs observateurs, les démocrates ont particulièrement fait attention à ce que leurs votes par correspondance soient bien pris en compte : donc les premiers votes par correspondances dépouillés étaient majoritairement démocrates, cela s'est atténué avec le temps et, pour l'Arizona, s'est même renversé en faveur des républicains.

    06h22 : Bonjour Robin, Savons-nous pourquoi l'écart se resserre tant en Arizona ? Les votes par correspondance seraient-ils cette fois favorables à Trump ou ceux-ci n'ont-ils pas encore été pris en compte ?

    06h23 : Franchement @Impatient, je ne pense pas. A moins d'une grosse surprise, il faudra au moins attendre le petit matin pour obtenir le résultat de la Géorgie désormais. Cependant, la courbe pourrait s'inverser d'ici là.

    06h23 : Pensez vous qu'on aura le résultat final d'un état au moins avant 6h ?

    06h25 : Plusieurs républicains de premier plan prennent leur distance avec Donald Trump, après son intervention controversée ce soir. "Compter tous les votes est au cœur de la démocratie", a lancé le sénateur républicain Mitt Romney. "Tous les votes autorisés par la loi en Pennsylvanie doivent être comptés, quel que soit le temps que cela prendra", a renchéri le sénateur républicain de l'Etat, Pat Toomey.

    03h50 : En Géorgie,Joe Biden pourrait dépasser Donald Trump dans la nuit ! Selon CNN, le comté de Clayton doit rendre public les résultats de 5 700 bulletins à minuit (6 heures en France), alors que l'avance de Donald Trump n'est plus que de 2 497 voix dans cet Etat clé.

    • L'avance de Trump ne tient plus qu'à un fil en Géorgie: 2 497 voix, moins de 0,1 point.
    • Elle fond à vue d'oeil en Pennsylvanie: 50 000 voix, 0,8 pt.
    • Biden perd lui un peu de son avance en Arizona: 46 000 voix, 1,5 pt;
    • Nevada inchangé

    03h23 : Le correspondant de l'AFP à Washington Francesco Fontemaggi fait un point complet et concis de la situation dans les Etats clés à cette heure.

    03h12 : Vaste question @Fabienne ! Pour résumer, si Donald Trump perd, il aura toujours les mêmes pouvoirs qu'en temps normal jusqu'en janvier 2021. Il pourrait donc encore tenter de compliquer la transition, par exemple en essayant de prendre des ordres exécutifs de dernière minute. Cependant, il existe des gardes-fous à ce sujet. Plus de précisions dans cert article (en anglais).