DIRECT. "Kim Jong-un n'était pas disposé à donner en échange ce que nous voulions", déclare Donald Trump

Kim Jong-un et Donald Trump se sont quittés, jeudi 28 février, sans parvenir à un accord lors de leur sommet à Hanoï, au Vietnam.

Le président américain Donald Trump donne une conférence de presse après le sommet de Hanoï (Vietnam), le 28 février 2019.
Le président américain Donald Trump donne une conférence de presse après le sommet de Hanoï (Vietnam), le 28 février 2019. (SAUL LOEB / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un sommet qui s'achève sur une fausse note. Kim Jong-un et Donald Trump se sont quittés, jeudi 28 février, sans parvenir à un accord lors de leur sommet à Hanoï, au Vietnam. Lors d'une conférence de presse, Donald Trump a affirmé qu'il fallait "parfois quitter les négociations".

Un sommet écourté. La rencontre en grandes pompes organisée entre Donald Trump et Kim Jong-un s'est achevée prématurément, avec une avance de deux heures sur le programme. Le sommet n'a pas permis de déboucher sur une déclaration commune.

Aucun accord conclu pour le moment. "Aucun accord n'a été conclu pour le moment, mais leurs équipes respectives ont hâte de se rencontrer" à nouveau, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

Un désaccord sur la levée des sanctions. "La Corée du Nord voulait que les sanctions économiques soient levées totalement, mais nous ne pouvions pas l'accepter tout de suite car Kim Jong-un n'était pas disposé à donner en échange ce que nous voulions", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse qui a suivi la fin du sommet.

 La fin des tests nucléaires nord-coréens ? Devant les journalistes, Donald Trump a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses tests nucléaires. "Kim Jong-un m'a dit qu'il n'allait pas tester de nouvelles fusées et de nouvelles armes nucléaires", a déclaré le président américain.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COREE_DU_NORD

18h00 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• L'Académie française a adopté à "une large majorité" un rapport sur la féminisation des noms de métiers soulignant que "celle-ci relève d'une évolution naturelle de la langue, constamment observée depuis le Moyen Âge".

• La circulation différenciée est maintenue demain à Lyon et Villeurbanne pour la deuxième journée consécutive malgré une "franche amélioration" des taux de pollution prévue, annonce la préfecture du Rhône.

• Le président sénégalais sortant Macky Sall a remporté son pari d'être réélu dès le premier tour en recueillant 58,27% des suffrages lors du scrutin du 24 février, a annoncé la Commission nationale de recensement des votes (CNRV).

Donald Trump et Kim Jong-un ont conclu leur sommet sans parvenir à un accord. Franceinfo vous explique pourquoi.

17h53 : @anonyme Notre journaliste Louise Hemmerlé a justement interrogé Antoine Bondaz, spécialiste de la Corée du Nord à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Il explique pourquoi ce sommet s'achève sur une déception.

14h00 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité pour ceux qui nous rejoignent :

• Une dizaine de journalistes ont été arrêtés à Alger lors d'un sit-in contre "la censure". Ils dénonçaient les pressions subies par leur profession, à la suite des restrictions de couverture du mouvement de contestation actuel en Algérie.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamne la France pour "traitement dégradant" d'un mineur afghan âgé de 12 ans dans la jungle de Calais.

Donald Trump et Kim Jong-un ont conclu leur sommet sans parvenir à un accord.

Après Paris et Lille, c'est au tour de Lyon et Villeurbanne de mettre en place des restrictions de circulation en raison de pics de pollution aux particules fines.

12h06 : A midi, on fait le point sur l'actualité de ce jeudi midi :

• Une dizaine de journalistes ont été arrêtés à Alger lors d'un sit-in contre "la censure".


La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamne la France pour "traitement dégradant" d'un mineur afghan dans la jungle de Calais.

Donald Trump et Kim Jong-un ont conclu leur sommet sans parvenir à un accord.


Après Paris et Lille, c'est au tour de Lyon et Villeurbanne de mettre en place des restrictions de circulation en raison de pics de pollution aux particules fines.

09h18 : A 9 heures, faisons un point sur les temps forts de l'actualité de ce jeudi :

Après Paris et Lille, c'est au tour de Lyon et Villeurbanne de mettre en place des restrictions de circulation en raison de pics de pollution aux particules fines.


Donald Trump et Kim Jong-un ont conclu leur sommet sans parvenir à un accord.

Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a relevé jeudi son estimation du coût économique de la crise des "gilets jaunes" à 0,2 point de croissance trimestriel, contre 0,1 point auparavant, assurant que "les manifestations ne mènent nulle part".

09h00 : "Kim Jong-un ne va pas tester de nouvelles fusées, de nouvelles armes nucléaires", affirme Donald Trump

08h23 : "Il faut parfois quitter les négociations."

08h21 : "Les Coréens voulaient que nous levions toutes les sanctions. Nous avons refusé."

08h18 : Donald Trump tient en ce moment une conférence de presse après le sommet écourté avec Kim Jong- un. C'est à suivre ici.

07h53 : "Les deux dirigeants ont évoqué divers moyens pour faire avancer la dénucléarisation et des concepts axés sur l'économie",précise la porte-parole de la Maison lanche, Sarah Sanders. "Aucun accord n'a été conclu à ce stade, mais leurs équipes respectives [des deux dirigeants] sont impatientes de se rencontrer de nouveau à l'avenir", a-t-elle continué.

07h42 : "Pas d'accord" conclu lors du sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump à Hanoï, annonce la Maison Blanche.

07h40 : Le président américain compte tenir une conférence de presse à 14 heures au lieu de 15h50, comme c'était initialement prévu, a déclaré à la presse la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders. Elle n'a pas donné la raison de cette modification et n'a pas dit s'il y aurait ou non une "cérémonie conjointe de signature d'un accord" en présence des deux dirigeants à l'issue de leurs discussions.

07h34 : Les convois de Kim et Trump quittent le lieu du sommet à Hanoï.

07h22 : Que se passe-t-il à Hanoï (Vietnam) ? The Guardian (article en anglais) annonce que le sommet entre Trump et Kim serait écourté et que la signature d'un accord semble "improbable". Les journalistes sur place attendent des précisions et de voir les deux dirigeants.

06h41 : Les négociations entre Kim Jong-un et Donald Trump vont-elles déboucher sur des mesures concrètes ? Le dirigeant nord-coréen s'est dit, jeudi 28 février, favorable à l'idée d'ouvrir un bureau de liaison américain dans la capitale Pyongyang.