DIRECT. "L'Iran ne doit jamais posséder une arme nucléaire" martèle Donald Trump lors de sa visite officielle en Israël

Il est devenu le premier président américain en exercice à se rendre devant le Mur des Lamentations, à Jérusalem.

Voir la vidéo
REUTERS
Ce qu'il faut savoir

Avant Donald Trump, aucun président américain en exercice ne s'était rendu sur le Mur des Lamentations. Le président américain est arrivé en Israël, lundi 22 mai en fin de matinée (heure française), accueilli par le Premier ministre Benyamin Nétanyahou. Il s'est ensuite rendu à Jérusalem, ville sainte pour chrétiens, juifs et musulmans, après avoir affirmé que la paix apparemment insaisissable entre Israéliens et Palestiniens était possible. Et a mis en garde l'Iran au sujet de son programme nucléaire, source d'inquiétudes pour l'Etat hébreu : "L'Iran ne doit jamais posséder une arme nucléaire, jamais".

Une visite sous haute protection. Dix mille policiers sont mobilisés et de nombreuses routes sont coupées. Le président passera une seule nuit dans une suite de l'hôtel King David à Jerusalem, équipée de vitres capables de résister à des tirs de lance-roquettes.

Une première au Mur des Lamentations. Donald Trump s'est rendu au Mur des Lamentations, site de prière le plus sacré pour les juifs. Il est le premier président américain en exercice à se rendre sur ce lieu.

Rencontre avec Mahmoud Abbas. Donald Trump s'entretiendra mardi matin avec le président palestinien, Mahmoud Abbas, à Bethléem, en Cisjordanie. Pour autant, son administration a prévenu de ne pas attendre si tôt un vaste plan diplomatique. Le président cherche d'abord à "faciliter" la reprise de l'effort de paix et à obtenir des deux bords des engagements et des mesures de confiance, assurent ses collaborateurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRUMP

15h07 : Voici une image de Donald Trump lors de sa visite au Saint-Sépulcre, le lieu le plus saint du christianisme. Le président américain est entouré par un nombre saisissant d'officiers de sécurité.





(MANDEL NGAN / AFP)

15h28 : En visite en Israël, Donald Trump est arrivé au Saint-Sépulcre, le lieu le plus saint du christianisme. Sous très haute protection, il devrait ensuite parcourir les quelques centaines de mètres à travers les ruelles de Jérusalem jusqu'au Mur des Lamentations, site de prière le plus sacré pour les juifs.

14h18 : Comme il l'a fait hier à Riyad, Donald Trump dénonce à Jérusalem le soutien de l'Iran aux "terroristes" et estime que Téhéran ne doit "jamais" être autorisé à obtenir l'arme nucléaire.

13h17 : "Nous avons devant nous une rare opportunité d'apporter la sécurité, la stabilité et la paix dans cette région en éliminant le terrorisme et en créant un rapport de paix et d'harmonie", a déclaré Donald Trump à son arrivée en Israël. Voici un extrait de son discours.
(FRANCEINFO)

12h05 : "J'attends avec impatience la possibilité de travailler avec vous. Nous aimons Israël", déclare Donald Trump au Premier ministre Israélien Benjamin Nétanyahou. Il loue notamment "les liens indestructibles" entre les Etats-Unis et Israël.

12h04 : Après une brève prise de parole de Benyamin Nétanyahou, le Premier ministre israélien, Donald Trump s'exprime.

11h59 : Directement sur le tarmac, au pied d'Air Force One, le secrétaire d'Etat américain évoque ce déplacement comme "une opportunité de faire progresser la paix".

11h56 : Voici une photo de Donald Trump et de son épouse sortant de l'avion présidentiel américain à son arrivée en Israël.




(MANDEL NGAN / AFP)