Cet article date de plus d'un an.

"Des résultats tardifs, la nouvelle normalité dans un pays de plus en plus divisé" : Washington attend le verdict de l'élection américaine

Le résultat de l'élection présidentielle américaine n'est toujours pas connu, deux jours après le vote. Le démocrate Joe Biden s'est rapproché du nombre de 270 grands électeurs nécessaire pour être désigné vainqueur. Mais le camp Trump a déposé des recours dans plusieurs Etats.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters de Joe Biden rassemblés dans un square proche de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis) le 4 novembre 2020 (KEN CEDENO / MAXPPP)

Les rues de Washington sont fébriles, peut-être encore plus que d'habitude. Les passants sont rivés sur leur téléphone portable pour consulter l'évolution des résultats ou des contestations.

>> Lisez les dernières informations sur l'élection présidentielle américaine dans notre direct

Partout dans la capitale fédérale, on entend les collègues, les amis, qui parlent de cette élection. Attablée avec un verre de vin, Marisol démocrate essaye de prendre un peu de recul. "Bien sûr, je suis tendue. Attendre, attendre, attendre. C'est dur d'attendre aujourd'hui ! Moi, je regarde très régulièrement mon smartphone. À la maison, la télévision est allumée toute la journée. Et on l'entendra dans la rue s'il y a vraiment du nouveau. Si Trump est réélu, c'est sûr que ça ne sera pas un bon jour pour moi, en tant que femme de couleur."

On n'est plus du tout patients. On est une société de l'instantané : résultats instantanés, information instantanée.

Marisol, une habitante de Washington

Dans le quartier des lieux de pouvoir, à Washington, où il y a beaucoup d'administrations et de cabinets d'avocats, on regarde peut-être encore d'un peu plus près les dernières informations. Mais ne pas connaître le nom du président au lendemain du scrutin, cela ne dérange pas Bob. Il est républicain et travaille dans les relations publiques. "Ce n'est pas si anormal. Depuis quelque temps maintenant, on est habitué à voir le résultat le soir de l'élection. Mais ce n'est pas comme ça que la Constitution a été écrite. Les gens votent pour des grands électeurs. Ceux-ci venaient à cheval ou en calèche à Washington, et on ne savait pas qui était président avant un mois, peut-être. Je pense que ces résultats tardifs, ça va devenir de plus en plus courant maintenant avec un pays de plus en plus divisé. Cela va devenir la nouvelle normalité."

Mais dans la très démocrate Washington, beaucoup redoutent que la Cour suprême que veut saisir Donald Trump ne tranche, au final, cette élection. La Cour suprême est désormais très largement conservatrice depuis les dernières nominations effectuées par le président sortant.

L'attente à Washington : écoutez le reportage de Jérôme Jadot
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.