Des émeutes anti-Trump partout aux États-Unis

De nouvelles manifestations ont eu lieu aux États-Unis, ce jeudi 10 novembre au soir, pour protester contre l'élection de Donald Trump.

France 3

Il est 1h30 du matin à Oakland, en Californie (États-Unis) le centre de l'agglomération de deux millions d'habitants sur la côte ouest est en feu. La ville avait voté à 52% pour Hillary Clinton. Hier soir, jeudi 10 novembre, une marche voulait protester contre l'élection de Donald Trump. Mais très vite, elle dégénère en émeute urbaine.

Des manifestants déterminés

Des magasins et des équipements publics sont détruits par une foule de près de 4 000 jeunes en colère. À New York hier soir, des manifestants plus calmes, mais tout aussi déterminés à refuser le programme de Donald Trump ont montré leur déception. Devant la Trump tower, l'immeuble du nouveau Président des États-Unis, des démocrates chantent : "Il n'est pas mon Président !" À Portland, les émeutiers brûlent des journaux. Sur Twitter, Donald Trump accuse les médias de mettre le feu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants anti-Trump défilent à Los Angeles (Californie, Etats-Unis), le 10 novembre 2016.
Des manifestants anti-Trump défilent à Los Angeles (Californie, Etats-Unis), le 10 novembre 2016. (MINTAHA NESLIHAN EROGLU / ANADOLU AGENCY / AFP)