Covid-19 : de retour à la Maison Blanche, Donald Trump ne présente "pas de symptôme", assure son médecin

Le président américain est sorti de l'hôpital ce mardi. Il y etait soigné après avoir contracté le virus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain, Donald Trump, à la Maison Blanche, à Washington, lundi 5 octobre 2020. (NICHOLAS KAMM / AFP)

Donald Trump va mieux. Le président américain "a passé une première nuit reposante chez lui, et aujourd'hui, il ne présente aucun symptôme", a déclaré le docteur Sean Conley dans un communiqué, mardi 6 octobre. "Il continue globalement à aller très bien", a-t-il ajouté. Après trois jours d'hospitalisation dans le Centre médical militaire Walter Reed, dans le Maryland, Donald Trump est retourné à la Maison Blanche"JE ME SENS BIEN!", a, de son côté, tweeté le président américain, se disant impatient de débattre une nouvelle fois, le 15 octobre, avec son adversaire démocrate Joe Biden.

Lundi, ce même docteur avait assuré que le président n'était "pas encore" tiré d'affaire avant d'ajouter que "l'équipe et moi-même" étaient "d'accord sur le fait que tous [les] examens et surtout son état de santé clinique" permettaient "un retour en toute sécurité chez lui", où il allait bénéficier "de soins médicaux de classe mondiale 24 heures sur 24".

"Mauvais message"

Dans son tweet dans lequel il annonçait sa sortie de l'hôpital, Donald Trump avait encouragé les Américains à ne pas avoir "peur du Covid". Un message critiqué par certains scientifiques outre-Atlantique. "Il aurait pu en profiter pour donner l'exemple au pays", dit à l'AFP Ali Nouri, président de la fédération des scientifiques américains, regrettant le "mauvais message" envoyé aux Américains.

"Ses paroles vont tuer encore plus", a tweeté de son côté Michael Mina, de Harvard. "Les prochains mois détermineront si nous aurons 270 000 Américains morts d'ici la fin de l'année, ou 400 000... Le président vient de dire aux Américains : d'accord pour 400 000", a déploré Peter Hotez, professeur au Baylor College, sur CNN. Quoi qu'il arrive désormais, le Covid-19 sera, en 2020, la troisième cause de décès aux Etats-Unis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.