Cour suprême : Donald Trump ne lâche pas Brett Kavanaugh

Le président américain continue de soutenir de son candidat à la juridiction suprême, malgré la tourmente dans laquelle se trouve celui-ci.

France 2

Jeudi 27 septembre, Brett Kavanaugh était auditionné par le Sénat américain, peu après l'une des quatre femmes qui l'accusent d'agression sexuelle. Si le témoignage de celle-ci a beaucoup ému les personnes présentes dans la salle, le juge Kavanaugh a lui joué la carte de l'exagération à grand renfort de grimaces. Il a évoqué sa grande timidité lors de sa jeunesse et son manque d'expérience sexuelle qu'il tentait à tout prix de cacher.

Le soutien inconditionnel du président américain

Pour ces étudiantes californiennes qui ont suivi cette audition et que nous avons interrogées ensuite, Brett Kavanaugh n'a pas du tout été convaincant. "Je pense que sa place est derrière les barreaux", estime même l'une d'entre elles. Aucun problème en revanche pour Donald Trump, qui a écrit sur Twitter que le témoignage de son candidat à la Cour suprême était "puissant, honnête et fascinant".

Le JT
Les autres sujets du JT
Brett Kavanaugh s\'exprime après avoir été nommé par Donald Trump à la Cour suprême, depuis la Maison Blanche (Washington, Etats-Unis), le 9 juillet 2018.
Brett Kavanaugh s'exprime après avoir été nommé par Donald Trump à la Cour suprême, depuis la Maison Blanche (Washington, Etats-Unis), le 9 juillet 2018. (MANDEL NGAN / AFP)