Coronavirus : aux Etats-Unis, "il n'y a pas de pilote dans l'avion"

Amy Porter, représentante et porte-parole en France du Parti démocrate américain, est l’invitée du 23h de franceinfo mardi 7 juillet pour commenter le penchant isolationniste de Donald Trump.

FRANCEINFO

"Nous sommes très inquiets. L’administration Trump utilise le Covid-19 comme un prétexte. Déjà en 2017, avec le système d’immigration choisie, elle a réduit de 50% le nombre de personnes qui pouvaient arriver alors que le chômage était très bas. En ce qui concerne les étudiants étrangers, ils sont 1,1 million à venir étudier aux Etats-Unis chaque année. Leur contribution dans l’économie est de 40 milliards de dollars. C’est très triste de savoir que ces étudiants ne pourront pas venir ou vont devoir quitter les Etats-Unis si leurs cours ne sont pas en présentiel à la rentrée", déplore Amy Porter, porte-parole en France du Parti démocrate américain.

Il n’y a pas que les étudiants étrangers qui sont visés. Est-ce le retour d’un certain isolationnisme ? "Ce serait donner beaucoup trop de crédit à l’équipe du président Trump qui n’est pas dans la stratégie. Il jette de la viande rouge à sa base qui se réduit de jour en jour", souligne la représentante de l'opposition au président des Etats-Unis en France. 

Une mesure anti-business

"Interdire les informaticiens étrangers qu’Amazon, Apple ou Google recrutent est une mesure anti-business. La Chambre de commerce est furieuse. Les médecins et infirmières étrangers sont aussi concernés alors que ce n’est pas le moment. Les ouvriers saisonniers de l’hôtellerie-restauration aussi, alors que l’hôtel du président emploie ce genre de travailleurs", fait remarquer Amy Porter.

"Donald Trump a pris la pandémie de coronavirus comme une crise politique alors que c'est une crise sanitaire. C'est évident, il n'y a pas de pilote dans l'avion. C'est très inquiétant", conclut-elle sur franceinfo mardi 7 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Amy Porter
Amy Porter (FRANCEINFO)