Corée du Nord: Donald Trump réplique

Mardi 29 août, Kim Jong-un a ordonné un tir de missile. Donald Trump n'écarte pas l'option militaire.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Kim Jong-un semblait avoir choisi la voie de l'apaisement. Malheureusement, il n'en est rien. Le dirigeant nord-coréen a de nouveau ordonné un tir de missile mardi 29 août à l'aube. Pour la première depuis 8 ans, celui-ci a survolé le nord du Japon avant de finir sa course dans l'océan à 2 700 km des côtes.

Une possible option militaire

Sur l'ile de Hokkaido (Japon) l'alerte a aussitôt été déclenchée. Pas de propos incendiaires sur les réseaux sociaux de la part de Donald Trump mais un communiqué officiel : "les actions menaçantes et déstabilisantes ne font qu'accentuer l'isolement du régime nord-coréen... toutes les options sont sur la table." Sous-entendu une option militaire est possible. Menace confirmée par l'ambassadrice américaine aux Nations-Unies. Une nouvelle fois, le conseil de sécurité des Nations Unies va se réunir en urgence. Il pourrait voter de nouvelles sanctions. Mais les précédentes mesures de rétorsion n'ont eu aucun effet sur le dictateur nord-coréen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump lors d\'une conférence de presse avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, le 28 août 2017 à Washington. 
Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, le 28 août 2017 à Washington.  (JIM WATSON / AFP)