VRAI OU FAKE Comment une mannequin du Var a été transformée en militante pro-Trump par les équipes du président américain

Une campagne de publicité mise en ligne par les équipes de Donald Trump met en scène ce qui semble être de vrais militants. Mais l'une d'eux est en réalité une mannequin tchèque habitant dans le sud de la France.

Capture d\'écran d\'une vidéo de campagne pour la réélection du président américain Donald Trump.
Capture d'écran d'une vidéo de campagne pour la réélection du président américain Donald Trump. (TRUMP MAKE AMERICA GREAT AGAIN COMMITTEE / FACEBOOK)

Depuis qu'il a lancé la campagne pour sa réélection, le 18 juin, Donald Trump et ses équipes inondent les réseaux sociaux de vidéos vantant les mérites du président américain. Dans l'une d’elles, on voit une jeune femme marcher sur une plage ensoleillée. Et on entend une voix féminine louer les mérites de Donald Trump : "Le président Trump fait un super boulot. Je n'aurais pas pu imaginer un meilleur président des Etats-Unis."

A première vue, il s'agirait donc de Tracey, de Floride, fervente supportrice du président. Mais en réalité, c'est Eva, de la Côte d'Azur, dont les opinions sur Donald Trump ne sont pas connues. Les équipes du président américain le savent bien. Quand on regarde de plus près, apparaît subrepticement une mention, en bas de l'image. "Actual Testimonial, Actor Portrayal." C'est-à-dire en français : "Témoignage véridique, incarné par une actrice." 

Des illustrations tirées d'une banque d'images

"L'Œil du 20 heures" de France 2 l'a retrouvée, après avoir croisé différentes informations publiques et ausculté les réseaux sociaux. Agée de 29 ans, Eva H. est originaire de République tchèque et vit aujourd'hui dans le Var. La vidéo de sa promenade sur la plage est disponible à l'achat sur des banques d'images comme iStock ou Getty images. Sur ces mêmes plateformes, on retrouve la jeune femme dans d'innombrables photos et vidéos : Eva à la plage, Eva avec un casque de réalité virtuelle, Eva dans une serre...

Capture d\'écran d\'une page du catalogue de photos et de vidéos d\'iStock de l\'agence Getty images.
Capture d'écran d'une page du catalogue de photos et de vidéos d'iStock de l'agence Getty images. (ISTOCK / GETTY IMAGES)

"L'Œil du 20 heures" a aussi découvert que la vidéo utilisée par les équipes de Donald Trump a été tournée bien loin de la Floride. En examinant les plages proches du Var, "L'Œil du 20 heures" a retrouvé un lieu avec les mêmes caractéristiques topographiques : il s'agit d’une plage de Cannes (Alpes-Maritimes). Au loin, derrière la mannequin, on aperçoit le port de Cannes et l'île Sainte-Marguerite (voir les cercles rouges ci-dessous). Contactée, l'agence photo de la mannequin n'a pas souhaité réagir.

Capture d\'écran d\'une page du catalogue de la banque d\'images iSotck de l\'agence Getty.
Capture d'écran d'une page du catalogue de la banque d'images iSotck de l'agence Getty. (ISTOCK / GETTY IMAGES)

Capture d\'écran de Google Street View.
Capture d'écran de Google Street View. (GOOGLE STREET VIEW)

Comme l'a noté le journaliste américain Judd Legum (article en anglais), les équipes de Donald Trump ont également utilisé d'autres images prétextes pour illustrer des militants du Texas et de Washington. Les équipes du Trump Make America Great Again Committee ont beau avoir beaucoup dépensé en publicités sur Facebook (1,48 million de dollars en juin), elles n'ont pas hésité à acheter des images à bas coût sur les plateformes en ligne. Même pour les plus grandes fortunes, il n’y a pas de petites économies.