Armée européenne : le coup de gueule de Donald Trump

Avant l’entretien entre Donald Trump et Emmanuel Macron, le président américain avait soigné son arrivée. Via un tweet, il répondait à l’hypothèse d’une armée européenne évoquée par son homologue français.

Voir la vidéo
France 2

La rencontre sentait la poudre, elle était placée sous haute tension. Alors, quand Emmanuel Macron reçoit Donald Trump ce samedi 10 novembre, les deux présidents sont en froid. Et pour cause, lors de son arrivée à Paris, Donald Trump envoie un tweet alors qu’il vient à peine de se poser avec son avion. Il interpelle Macron et parle "d’insulte". En effet, mardi, le président français parlait de la création d’une vraie armée européenne : "Nous devons nous protéger à l’égard de la Chine et même des États-Unis. Quand je vois le président Trump annoncer le fait qu’il vient de sortir d’un traité de désarmement, qui en est la victime ? L’Europe et sa sécurité", disait-il.

Les tensions apaisées ?

Mais alors, une armée européenne existe-t-elle déjà ? Non selon les spécialistes, qui évoquent "une défense européenne existante en tant que politique, mais pas en terme opérationnel". Donald Trump demandait aussi que l’Europe paye sa part dans l’OTAN. Une organisation qui assure la sécurité de l’Europe, avec les États-Unis, le Canada et les 27 Européens, soit quasiment tout le continent. Or les États-Unis sont les principaux contributeurs, mais ne paient qu’un quart du budget, devant la France et l’Allemagne notamment. Les deux présidents ont joué l’apaisement samedi 10 novembre au matin. Un dialogue constructif, mais où les divergences subsistent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump et Emmanuel Macron saluent les photographes, le 10 novebre 2018, sur le perron de l\'Elysée, à Paris.
Donald Trump et Emmanuel Macron saluent les photographes, le 10 novebre 2018, sur le perron de l'Elysée, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)