Amérique centrale : des milliers de Honduriens sont sur les routes

Des milliers d'habitants du Honduras quittent leur pays et rêvent des États-Unis. Ils sont bloqués à la frontière mexicaine.

France 2

En Amérique centrale, des milliers de Honduriens sont agglutinés sur un pont. Depuis plus de 24 heures, ils attendent que les gardes-frontières mexicains leur ouvrent les portes pour atteindre leur but : les États-Unis. "Nous avons fui notre pays et nous voulons travailler", témoigne un Hondurien. Cette marche vers l'Amérique du Nord a été entamée la semaine du 8 octobre après un appel lancé sur les réseaux sociaux. 4 000 Honduriens ont décidé de quitter leur pays, miné par la violence et où 68% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté.

Repoussés par les autorités mexicaines

À pied ou en bus, ils parcourent près de 700 kilomètres jusqu'à la frontière mexicaine. Vendredi 19 octobre, ils ont forcé une clôture côté Guatemala et se sont engagés sur un pont, mais ils ont été repoussés par les autorités mexicaines. Donald Trump ne souhaite pas les accueillir et met la pression sur le Mexique. "Beaucoup de ces gens sont des criminels, de vrais durs et je n'en veux pas dans notre pays", a déclaré le président américain. Seules quelques dizaines de migrants, les plus vulnérables, ont pu rejoindre des refuges au Mexique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de migrants honduriens bloqués à Tecun Uman, au Guatemala, le 19 octobre 2019.
Des milliers de migrants honduriens bloqués à Tecun Uman, au Guatemala, le 19 octobre 2019. (MORENA PÉREZ JOACHIN / DPA / AFP)