Accord sur le nucléaire iranien : Trump se désengage, les tensions réapparaissent

Donald Trump continue de défaire ce que Barack Obama a fait. En ce qui concerne l'accord sur le nucléaire iranien, le président américain ne l'a pas quitté, mais fait peser une menace sur celui-ci depuis vendredi 13 octobre. La France a réagi.

FRANCE 3

C'est une nouvelle sortie de Donald Trump qui agite la communauté internationale. Le président américain dit refuser de certifier l'accord sur le nucléaire iranien. La remise en question de 12 ans de négociations diplomatiques. L'accord signé en 2015 limite le programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions économiques. Trop laxiste pour Donald Trump. Réponse immédiate du président iranien : "La nation iranienne n'est pas une nation qui cédera à des discours de pressions, des discours haineux d'un dictateur. La nation iranienne ne se rendra à aucune nation", affirme-t-il.

L'Arabie saoudite et Israël applaudissent, Bruxelles fait la moue

Et les réactions internationales se multiplient. Compliments de l'Arabie saoudite et d'Israël, ton plus circonspect à Bruxelles, qui dénonce un accord unilatéral. Quant à la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, trois des pays signataires de l'accord, elles prennent leurs distances vis-à-vis de Donald Trump. Emmanuel Macron est allé jusqu'à téléphoner au président iranien pour l'assurer de son soutien à l'accord, et dit envisager de se rendre prochainement à Téhéran.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, le 13 octobre, à Washington.
Donald Trump, le 13 octobre, à Washington. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)