"100% des conseillers de Donald Trump pensent qu'il n'est pas fait pour le job", selon l'auteur du livre "Le feu et la fureur"

À l'occasion de la sortie du livre sur Donald Trump "Le feu et la fureur" ("Fire and Fury" en anglais) cette semaine en France, son auteur, Michael Wolff, raconte mercredi sur France Inter comment l'entourage du président américain est passé de l'espoir au désenchantement. 

Michael Wolff, auteur du livre sur Donald Trump \"Le feu et la fureur\", dans le studio de France Inter, le 21 février 2018.
Michael Wolff, auteur du livre sur Donald Trump "Le feu et la fureur", dans le studio de France Inter, le 21 février 2018. (RADIO FRANCE / FRANCE INTER)

En quelques jours, le livre sur Donald Trump Fire and Fury : Inside the Trump White House (Le Feu et la fureur : À l'intérieur de la Maison Blanche de Trump en français) a été vendu à plus d'un million d'exemplaires aux États-Unis. L'ouvrage, qui raconte la première année du président américain à la Maison Blanche, sort cette semaine en France aux éditions Robert Laffont. Son auteur, Michael Wolff, était l'invité de France Inter mercredi 21 février.

"Lors de la transition, je lui ai parlé et je lui ai dit que je voudrais être observateur",  raconte Michael Wolff. "Il pensait que je cherchais un emploi parce qu'il n'a aucune idée de ce que font les gens à la Maison Blanche", poursuit-il. Michael Wolff explique à Donald Trump alors que ce qu'il souhaite, lui, c'est écrire un livre. Le futur président des États-Unis a, selon lui, donné son accord.

"Donald Trump est stupide"

Pendant sept mois, Michael Wolff va donc rencontrer tous les conseillers, l'entourage et les proches de Donald Trump. Au départ, l'auteur est plutôt optimiste, mais très vite, il va être déçu comme "100% des conseillers" de Donald Trump qui "pensent qu'il n'est pas fait pour le job", dit-il.

Quand je suis arrivé à la Maison Blanche, je me suis dit, voilà un être humain exceptionnel et peut-être que sa présence et son travail seront couronnés de succès. Je pense que tout son entourage avait le même sentiment.Michael Wolffà France Inter

L'histoire de ce livre relate "la façon dont ses proches commencent avec plein de confiance et d'optimisme. Ensuite, ils sont dans la confusion, la désillusion, et au bout d'un moment, ils sont totalement incrédules de ce qu'ils voient", explique l'auteur.

Donald Trump "est stupide", estime sur France Inter Michael Wolff. "Il a résisté à l'information. Il y a des informations qui l'ennuient, d'autres qui sont contraires à son opinion, des informations qu'il doit lire, mais il ne lit pas. Il a 72 ans et il ne dispose pas d'informations."

Il a "l'air de s'ennuyer"

Lorsqu'un avocat est venu expliquer les tenants et aboutissants de la Constitution à Donald Trump, il n'a pas pu aller plus loin que le 4e amendement parce que "Trump était le doigt dans la bouche, avait les yeux en l'air et avait l'air de s'ennuyer", raconte Michael Wolff .

La plupart du temps, Donald Trump "regarde la télévision". Sa journée de travail "est assez courte, affirme Michael Wolff. Il commence tard le matin et jusqu'à la fin de l'après-midi. Donc, on va dire cinq heures de travail, jamais plus de six heures. Il y a des réunions organisées par ses équipes et il y a des délégations de gens qui arrivent dans le bureau ovale, ces gens-là sont présélectionnés, ils viennent pour le flatter. C'est une sorte de rite : 'Monsieur le président nous vous admirons, vous êtes le plus grand, le plus exceptionnel,...'"

Après la fusillade dans un lycée de Parkland, en Floride, Donald Trump a annoncé un renforcement du contrôle des ventes d'armes à feu. Mais "ce que Trump dit est rarement lié à ce que Trump fait, insiste Michael Wolff. Il n'y a aucune circonstance qui permettrait de faire de lui quelqu'un qui propose un renforcement du contrôle des armes."

Interrogé sur une qualité de Donald Trump,Michael Wolff répond que c'est un "bon commercial qui sait vous flatter comme jamais vous n'avez été flatté. Il peut vous faire sentir comme si vous étiez la meilleure personne qui soit".