DIRECT. Etats-Unis : Barack Obama perd la majorité au Congrès

Les républicains ont pris le contrôle du Sénat et détiennent désormais la majorité au Congrès américain, après les élections de mi-mandat. Le président des Etats-Unis est désormais contraint à une forme de cohabitation.

Un électeur républicain attend les résultats des élections de mi-mandat, dans le Colorado, le 4 novembre 2014.
Un électeur républicain attend les résultats des élections de mi-mandat, dans le Colorado, le 4 novembre 2014. (RICK WILKING / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

C'est un désaveu pour le président Barack Obama et ses alliés démocrates. Les républicains ont remporté, mardi 4 novembre, les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, en prenant le contrôle du Sénat. Ils en profitent aussi pour confirmer leur majorité à la Chambre des représentants. Le nouveau Congrès commencera son mandat le 3 janvier. D'ici là, ce sont les élus actuels qui continueront à siéger. Le président devra ainsi finir son mandat en composant avec les deux chambres du Congrès qui ne lui seront plus favorables, comme avant lui George W. Bush, Bill Clinton, George Bush et Ronald Reagan.

Voici l'essentiel de ce qu'il faut retenir de ce scrutin :

Une courte mais suffisante majorité. Après avoir reconquis la Chambre en 2010, les républicains sont désormais revenus au pouvoir au Sénat, en passant de 45 à au moins 51 sièges sur 100, selon les projections des télévisions américaines. Une sénatoriale reste en suspens en Louisiane, où un second tour aura lieu le 6 décembre.

Un véritable désaveu pour Barack Obama, qui ne fait plus rêver. Les sondages de sorties des urnes montrent un électorat désabusé : 79% des personnes ayant voté désapprouvent le travail du Congrès, et deux-tiers estiment que le pays va dans la mauvaise direction.

Les républicains regagnent au moins six Etats. Les démocrates ont sauvé leur siège du New Hampshire, où la sénatrice Jeanne Shaheen a été réélue, mais les candidats républicains ont repris les sièges de Virginie-Occidentale, du Dakota du Sud, du Montana, d'Arkansas, du Colorado, et de l'Iowa.

Pas de commentaire à la Maison Blanche. Barack Obama, qui ne s'est pas encore exprimé, a invité les responsables du Congrès à la Maison Blanche vendredi. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #USA

23h36 :  La bourse de New York (Etats-Unis) a terminé à des niveaux records après l'arrivée à la tête du Sénat américain du parti républicain, réputé plus proche du monde des affaires. Encouragés par cette victoire, le Dow Jones Industrial Average a grimpé de 0,58%, à 17 484,53 points, et l'indice élargi S&P 500 de 0,57%, à 2 023,57 points, des niveaux inédits en clôture.

21h30 : "Quand les Américains choisissent un gouvernement divisé, je ne pense pas que cela signifie qu'ils veulent que nous ne fassions rien."

Les républicains se veulent conciliants, au lendemain de leur victoire aux élections de mi-mandat, note le New York Times (en anglais). Mitch McConnell, qui devrait être le chef de file de la majorité au Sénat, suggère qu'il va tenter de trouver des points d'accord avec le président démocrate Barack Obama.

21h10 : "Les Américains ont envoyé un message."

Barack Obama tient actuellement une conférence de presse, au lendemain de la défaite de son parti aux élections de mi-mandat. Les républicains contrôlent désormais les deux chambres du Congrès, mais le président américain espère travailler avec eux pour que les deux dernières années de son mandat soient "les plus productives possibles".

(WHITE HOUSE)

14h40 :  Le site américain Mashable a trouvé comment rendre les élections de mi-mandat américaines moins complexes et bien plus passionnantes : les Lego. Les journalistes ont réalisé des infographies avec les petites briques pour expliquer la prise de pouvoir des républicains (en rouge) face aux démocrates (en bleu). Les Lego jaunes représentent, quant à eux, les sièges que les deux partis se disputaient durant le scrutin.


14h43 :  @Antoine : Aux Etats-Unis, le gouvernement est nommé par le président et ne dépend pas de la majorité au Congrès. Barack Obama peut encore gouverner par décrets ou en utilisant son droit de veto, mais les deux dernières années du président à la Maison Blanche s'annoncent compliquées, comme l'explique notre journaliste Louis San.

12h35 :  Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis n'ont pas fait émerger de candidats inévitables pour la prochaine présidentielle américaine. Mais le scrutin a révélé plusieurs élus qui sortent de l'ordinaire. Notre journaliste Louis San s'est intéressé à ces quatre élus atypiques.

11h26 :  On retiendra des élections américaines le raz-de-marée des républicains. Mais aux Etats-Unis, chaque élection est aussi l'occasion pour les Etats de soumettre au vote un certain nombre de mesures, parfois surprenantes, comme la légalisation de marijuana. Florilège dans notre article

08h51 :  Un sérieux revers pour Obama. Après la victoire des républicains au Sénat et à la Chambre des représentants hier, lors des élections américaines de mi-mandat, le président américain se retrouve dans l'obligation de composer avec l'opposition

08h17 :  Barack Obama a-t-il perdu tout pouvoir après la défaite des démocrates aux élections de mi-mandat ? Pas vraiment, nous explique Louis San pour francetv info. Le président américain dispose en effet d'un droit de veto pour retoquer un projet de loi voté par la Chambre des représentants et le Sénat. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

07h56 :  Comment expliquer la défaite des démocrates et de Barack Obama lors de ces élections de mi-mandat ? Eléments de réponse dans notre article

07h38 :  Pour ces élections, 36 des 100 sièges du Sénat américain ont été renouvelés. Le camp de Barack Obama contrôlait cette Assemblée depuis 2006, mais n'avait qu'une courte majorité depuis 2012. Les républicains ont réussi à arracher les 6 sièges qu'il leur manquait pour avoir la majorité. Ils sont ainsi passés de 45 à au moins 51 sièges, selon les projections de plusieurs médias américains. Voici une projection (amenée à évoluer) des sièges selon les différents camps.

07h04 :  Sur la chaîne américaine Fox News, on a sorti le chapeau de cowboy pour fêter la victoire des républicains au Sénat.

07h06 : Voici la carte des Etats qui ont fait basculer le Sénat dans le camp des Républicains.  (FRANCETV INFO)

07h02 : C'est le nouvel homme fort des Républicains. Dans le Kentucky, le sénateur républicain sortant Mitch McConnell est réélu, est pressenti pour devenir le chef des Républicains au Sénat.  (Aaron P. Bernstein/Getty Images/AFP

06h32 :  L'Iowa et l'Arkansas, deux Etats remportés par les Républicains, symbolisent la défaite d'Obama et des démocrates. Le premier est emblématique des années Obama : lors de la primaire démocrate pour la présidentielle 2008, le jeune sénateur de l’Illinois y était arrive en tête à la surprise générale, devant Hillary Clinton. L'Arkansas, quant à lui, était jusqu'à aujourd'hui une terre démocrate, mais surtout fief des Clinton. 

06h06 :  Les deux années à venir s'annoncent donc compliquées pour Barack Obama. Les adversaires républicains du président américain contrôlent désormais entièrement le Congrès (Sénat et Chambre des représentants), ce qui les place en position de dicter l'agenda parlementaire à la Maison Blanche.