PNL, les yeux rivés vers le festival Coachella

Le duo de rappeurs français PNL, véritable phénomène des ventes depuis deux ans, s'exporte jusqu'aux Etats-Unis, et pas n'importe où : ils seront à l'affiche de l'énorme festival de Coachella en avril prochain. Avec autant de fans que de détracteurs, PNL poursuit son chemin surprenant, loin des radars médiatiques.

Ademo et N.O.S, les deux rappeurs de PNL, refusent le plus souvent d\'apparaître à visage découvert
Ademo et N.O.S, les deux rappeurs de PNL, refusent le plus souvent d'apparaître à visage découvert (Capture d'écran/Youtube)

Il y a deux ans, c'était au mieux un son incongru. Quelques mois plus tard, un clip (Le Monde Ou Rien) tourné dans la cité de Scampia, un fief de la mafia napolitaine, faisait tourner la roue des millions de vues sur YouTube. Un disque d'or plus tard - pour l'album Le Monde Chico -, PNL était devenu un phénomène.

Deux frères, Ademo et N.O.S, une "famille", la cité des Tarterêts en Essonne, et des productions achetées sur Internet, gonflées par des voix travaillées à l'autotune, des paroles souvent incompréhensibles pour le grand public... PNL divise au-delà des clivages habituels, séduit banlieues et hipsters, jusqu'à la sortie d'un troisième album, Dans La Légende, en septembre dernier.

Les deux rappeurs ne parlent pas à la presse, ne donnent quasiment pas de concerts. Une stratégie du silence conçue comme un coup d'Etat permanent. Records de streaming historiques et ventes pharaoniques confirment cette stratégie de communication ; la facétie va jusqu'à envoyer un singe pour les représenter sur la radio spécialiste Skyrock.

Le succès est patent aux Etats-Unis également, les ventes s'envolent quelques mois après que PNL a eu les honneurs de la Une du prestigieux magazine The Fader. Sur l'affiche de Coachella, ils apparaissent en tout petit derrière les mastodontes Beyoncé, Radiohead ou Kendrick Lamar. Succès mérité ou pas, chacun sera juge. Fulgurant, c'est une certitude.

PNL s'exporte à Coachella, la suite d'une histoire fulgurante et largement inexpliquée
--'--
--'--