Ouragan Michael : une partie de la Floride ravagée

La Floride a vécu un cataclysme dans la nuit du 10 au 11 octobre. Après le passage de l’ouragan Michael, les dégâts sont conséquents.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Mexico Beach, en Floride (États-Unis), la mer est montée à plus de quatre mètres au-dessus de son niveau habituel. Les maisons ont de l’eau jusqu’au toit même si certaines ont résisté à l’ouragan. Mexico Beach est une station balnéaire de l’État du sud-est des États-Unis. Elle a été ravagée.

Des maisons sinistrées

Un peu plus loin, à Panama City (États-Unis), c’est surtout le vent qui a provoqué des dégâts. Des rafales d’une force inouïe s’y sont abattues, avec des pointes à 250 km/h. Elles ont même couché les wagons d’un train de marchandises. Des maisons sont sinistrées. Une habitante a ainsi vu sa maison se faire ouvrir en deux. L’ouragan Michael est le plus puissant que la Floride a enregistré depuis un siècle. Il laisse derrière lui un paysage de désolation. S’il poursuit sa route vers l’intérieur des terres, il a perdu une grande partie de sa force. Miraculeusement, l'ouragan Michael n’a fait que deux victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une habitante de Panama City (Floride) devant ce qu\'il reste d\'une des habitations de son père, le 10 octobre 2018. 
Une habitante de Panama City (Floride) devant ce qu'il reste d'une des habitations de son père, le 10 octobre 2018.  (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)