Ouragan Michael : le bilan s'alourdit

En Floride, aux États-Unis, l'ouragan Michael a causé la mort de 11 personnes. Un bilan qui reste très provisoire, selon les autorités. Près d'un million de personnes sont toujours privées d'électricité.

France 2

Les autorités surnomment la plage de Mexico Beach, en Floride (États-Unis) "Ground Zero", l'épicentre de la catastrophe. Elle a été littéralement balayée par l'ouragan Michael. Pour beaucoup de maisons, il ne reste que la plaque de fondation. Au matin du 12 octobre, un couple d'évacués est revenu pour évaluer ce qui lui reste. "On avait mis beaucoup d'argent dans cette maison, mais au moins on est vivant", conclut l'un des sinistrés. " Les murs tremblaient dans tous les sens. Je n'ai pas de boulot, nulle part où aller, je n'ai pas assez d'argent pour partir", explique un autre habitant, resté pendant l'ouragan.

Des constructions trop fragiles

L'agence fédérale des situations d'urgence alerte sur une possible "amnésie au sujet des ouragans", et que dans vingt ans, les constructions soient tout autant fragiles. "Les gens n'écoutent pas les conseils tant que le ciel est bleu", martèle Brock Long, le directeur de l'agence fédérale des situations d'urgence. L'ouragan Michael a continué sa course en Caroline et en Virginie, faisant d'autres victimes, avant d'aller s'apaiser dans l'océan Atlantique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après le passage de l\'ouragan Michael à Panama City (Floride), le 11 octobre 2018.
Après le passage de l'ouragan Michael à Panama City (Floride), le 11 octobre 2018. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)