Cet article date de plus de trois ans.

"No Make Up" : un mouvement contre "l'injonction à être glamour"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"No Make Up" : un mouvement pour lutter contre "l'injonction à être glamour"
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

De plus en plus de femmes prennent la décision de réduire ou d'arrêter totalement de se maquiller. Ce mouvement appelé "No Make Up" est notamment soutenu par la chanteuse Alicia Keys, relayée récemment en France par l'actrice Sara Forestier.

La tendance du "No Make Up", l'absence totale de maquillage, prend de l'ampleur. Sur le plateau de l'émission "Stupéfiant", l'actrice Sara Forestier a refusé d'être maquillée et coiffée en justifiant sa décision.  "J'adore le maquillage, la féminité, je n'ai pas de problème avec ça ,mais j'ai un problème avec l'injonction, a-t-elle précisé. Une femme ce n'est pas que ça, mon métier ce n'est pas d'être sexy, ce n'est pas d'être glamour". L'actrice a ensuite évoqué la démarche d'Alicia Keys aux États-Unis, qui a décidé d'arrêter de se maquiller devenant l'énergie de tout un mouvement : le "No Make Up"."On est soumis à de telles exigences sur notre physique et sur notre comportement, sur ce qui est beau et ce qui ne l'est pas, mais la beauté est dans les yeux de celui qui regarde. Alors, laissez les filles être elles-mêmes", déclare la star américaine.

15 semaines dans une vie

Une étude britannique de 2013 avait révélé qu'en moyenne les femmes passent chaque semaine 3 heures et 19 minutes à se maquiller, soit 15 semaines dans une vie. Sur internet, certaines youtubeuses racontent qu'elles ont décidé de moins se maquiller. Cette tendance risque de ne pas plaire à l'industrie cosmétique, dont le chiffre d'affaires en France est de 11.2 milliards d'euros par an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.