New York : les habitants excédés par les hélicoptères touristiques

Les habitants dénoncent les nuisances et se disent excédés par le bruit.

France 2

À New York, une drôle de bataille est en train de se jouer dans les airs : la chasse aux hélicoptères touristiques. Près de 300 000 personnes en profitent chaque année. De l'héliport où s'est rendue France 2 décollent chaque jour 300 appareils. En l'espace de 10 ans, le trafic a triplé. Mais ces balades lucratives exaspèrent les habitants.

Interdit de vol le dimanche

En cause : le bourdonnement incessant des hélicoptères. Sur les berges aménagées de l'Hudson, le bruit est assourdissant, près de 80dB. "C'est un bruit totalement inutile. Ces vols sont réservés à l'élite et ça gâche la vie quotidienne de tellement de gens", explique Charles Rimanoff, ingénieur urbain. Pour Bob et Sylvia, c'est un passage toutes les deux minutes devant leurs fenêtres. Plusieurs associations de riverains se sont donc créées pour faire pression sur la mairie de New York. Problème : la location de l'héliport rapporte plusieurs millions d'euros à la ville chaque année. Pas question donc de supprimer ce juteux commerce. Seule concession aux riverains : ces hélicoptères sont désormais interdits de vol le dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT