Mort de George Floyd : le policier Derek Chauvin, inculpé du meurtre de l'Afro-Américain, est libéré sous caution

L'agent de 44 ans devrait être jugé en mars avec trois de ses anciens collègues, accusés de complicité dans un drame qui a déclenché une des plus importantes mobilisations antiracistes dans l'histoire des Etats-Unis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un manifestant tient une pancarte avec une photo de l'ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin lors des rassemblements qui ont suivi la mort de George Floyd le 30 mai 2020, à Los Angeles (Californie), aux Etats-Unis. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Libéré, mais pas sorti d'affaire. Le policier Derek Chauvin, principal inculpé du meurtre de l'Afro-américain George Floyd, a été remis mercredi 7 octobre en liberté contre le versement d'une caution d'un million de dollars dans l'attente de son procès, selon des documents judiciaires.

L'agent de 44 ans devrait être jugé en mars avec trois de ses anciens collègues, accusés de complicité dans ce drame qui a déclenché la plus grande mobilisation antiraciste aux Etats-Unis depuis le mouvement des droits civiques dans les années 1960. Le 25 mai, à Minneapolis (Minnesota), il avait été filmé agenouillé sur le cou de George Floyd pendant près de neuf minutes. Les images, diffusées sur internet, avaient suscité une onde de choc mondiale.

Les quatre inculpés plaident l'usage raisonnable de la force

Son arrestation, quatre jours plus tard, avait participé au retour du calme dans la grande ville du nord des Etats-Unis, secouée par plusieurs nuits d'émeutes. Derek Chauvin était depuis détenu dans une prison de haute sécurité du Minnesota, qu'il avait quittée uniquement pour comparaître devant un juge le 11 septembre. Il s'était présenté avec ses co-accusés, Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao, qui ont eux été remis en liberté sous caution depuis plusieurs semaines.

Les quatre hommes ont demandé l'abandon des poursuites qui pèsent contre eux, plaidant avoir fait un usage raisonnable de la force face à un homme qui se débattait. George Floyd est "probablement mort d'une surdose au fentanyl", a assuré l'avocat de Derek Chauvin dans des documents judiciaires. Ces arguments ont suscité la colère de la famille Floyd. "C'est de la folie", avait commenté son neveu Brandon Williams. "Il est mort à cause d'un genou sur son cou, c'est l'autopsie qui le dit", avait ajouté son frère Philonise Floyd avec émotion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.