Le basketteur Michael Jordan va faire un don de 100 millions de dollars pour lutter contre les inégalités

Cette promesse de don est certainement la plus grosse jamais faite par une personnalité du monde du sport à destination d'organisations caritatives à but non lucratif.

La star du NBA Michael Jordan lors du 13e gala annuel Michael Jordan Celebrity Invitational, à Las Vegas (Etats-Unis), le 4 avril 2014. 
La star du NBA Michael Jordan lors du 13e gala annuel Michael Jordan Celebrity Invitational, à Las Vegas (Etats-Unis), le 4 avril 2014.  (ISAAC BREKKEN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La légende de la NBA Michael Jordan a annoncé qu'il allait faire un don de 100 millions de dollars à des organisations oeuvrant pour l'égalité raciale et de la justice sociale, dans un contexte brûlant marqué par une vague de protestations aux Etats-Unis.

"Michael Jordan et Jordan Brand vont donner 100 millions de dollars sur les 10 prochaines années à des organisations vouées à s'assurer de l'égalité des races, de la justice sociale et d'un meilleur accès à l'éducation", indique le communiqué.

Cette promesse de don est certainement la plus grosse jamais faite par une personnalité du monde du sport à destination d'organisations caritatives à but non lucratif.

Il est d'habitude peu enclin à protester contre les problèmes raciaux 

"Black Lives Matter (la vie des Noirs compte). Ce n'est pas une affirmation controversée. Tant que ce racisme enraciné qui cause la faillite des institutions de notre pays ne sera pas totalement éradiqué, nous continuerons de nous engager à protéger et à améliorer les vies des personnes noires", promet l'ancienne star des Chicago Bulls, sextuple champion NBA.

Très peu enclin au cours de sa carrière de joueur à prendre la parole pour protester contre les problèmes raciaux ou sociétaux aux Etats-Unis, un mutisme pour lequel il a souvent récolté des critiques, Michael Jordan a exprimé sa colère la semaine passée après le décès de George Floyd, se joignant au choeur des très nombreux sportifs à s'être indignés.