La prochaine élection présidentielle américaine sera "la plus importante de l'histoire de la civilisation moderne", selon le réalisateur Spike Lee

"Le monde serait en péril" si Donald Trump était réélu, a estimé sur France Inter le cinéaste.

Article rédigé par
Avec France Inter - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Spike Lee à New York, le 26 février 2020. (ANGELA WEISS / AFP)

Pour le réalisateur américain Spike Lee, la prochaine élection présidentielle américaine sera "la plus importante de l'histoire de la civilisation moderne". Invité de France Inter mardi 9 juin, il salue les rassemblements contre les violences policières et le racisme, après la mort de l'Afro-américain George Floyd lors de son interpellation par des policiers blancs.

Selon Spike Lee, "les gens exigent que la politique sur la façon dont les policiers agissent soit totalement changée, de haut en bas". Il considère également que ces manifestations sont un danger électoral pour Donald Trump. Pour le cinéaste, "le monde serait en péril" si l'actuel président américain était réélu.

Nous sommes au bord du gouffre aux États-Unis.

Spike Lee

à France Inter

Spike Lee refuse d'ailleurs d'appeler le président des États-Unis par son nom, préférant le surnom "agent orange", proposé par le rappeur Busta Rhymes. Une référence à la couleur de peau singulière de Donald Trump et à une substance toxique utilisée par l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam. Cette guerre sera justement le sujet du prochain film de Spike Lee, Da Five Bloods : Frères de sang, qui doit sortir le 12 juin sur Netflix. Les principaux protagonistes y sont incarnés par des acteurs noirs, fait exceptionnel pour un film sur la guerre du Vietnam, "parce qu'on n'a pas vu jusqu'à présent la façon dont on a trahi ces Noirs", explique le réalisateur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.