États-Unis : veille d’ouverture du procès du policier accusé d'avoir tué George Floyd

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : veille d’ouverture du procès du policier qui a tué George Floyd
France 3
Article rédigé par
L.De la Mornais - France 3
France Télévisions

L’ouverture du procès du policier accusé d'avoir tué George Floyd le 25 mai dernier à Minneapolis aux États-Unis débutera lundi 8 mars. Le journaliste Loïc de La Mornais se trouve sur place pour faire le point sur la situation.

C’est un procès à haute tension qui débutera lundi 8 mars, concernant la mort de George Floyd. C’est une ville sous haute tension à la veille de ce procès historique. Le palais de justice de Minneapolis est ceinturé par des hautes barrières. Il y a quelques soldats de la Garde nationale. La police est sur les dents car effectivement, ce procès s’ouvre demain (lundi 8 mars) et va durer des semaines. C’est le procès de Derek Chauvin, le policier accusé de ce meurtre”, explique le journaliste Loïc de La Mornais en direct de Minneapolis (États-Unis).

“Derek Chauvin risque jusqu’à 40 ans de prison



Plus généralement, c’est le procès de la police américaine. Aux États-Unis, seulement 1 %, selon le décompte des organisations des droits de l’homme, des policiers responsables de bavures finissent par être condamnés. Beaucoup d’habitants de Minneapolis sont plein de désillusions. Beaucoup espèrent une condamnation. Derek Chauvin risque jusqu’à 40 ans de prison, mais les habitants pensent qu’il ne faut pas avoir trop d’espérance ‘tant le passé nous a déçu’ ont-ils dit”, conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.