États-Unis : les émeutes se poursuivent à Portland

Aux États-Unis, de nouveaux heurts entre manifestants et policiers ont éclaté durant la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet, à Portland, dans l’Oregon. Ces heurts se poursuivent depuis deux mois et la mort de George Floyd.

France 2

Le face-à-face tendu entre manifestants et policiers se poursuit à Portland, aux États-Unis. Durant la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet, des contestataires antiracisme voulaient détruire une barrière devant le tribunal fédéral. Ce dernier symbolise le pouvoir, Washington et donc Donald Trump. Derrière les grilles, des policiers fédéraux dépêchés par le président américain défendent les lieux. Une manifestante s’en prend à eux : "Vous ne protégez personne, vous tirez sur des innocents".

Deux mois d’affrontements

Ces affrontement durent depuis deux mois, depuis la mort de George Floyd fin mai sous le genou d’un policier blanc. Le 2 juin dernier, une manifestation sur le pont de la ville donnait le coup d’envoi de ce soulèvement, depuis, les mères des manifestants ont rejoint le mouvement, arborant une tenue jaune et une fleur de tournesol comme signe de ralliement. D’autres manifestations ont eu lieu dans le pays, notamment à Seattle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents fédéraux (à gauche) font face à un manifestant qui porte un drapeau des Etats-Unis, le 21 juillet 2020 à Portland (Oregon).
Des agents fédéraux (à gauche) font face à un manifestant qui porte un drapeau des Etats-Unis, le 21 juillet 2020 à Portland (Oregon). (NATHAN HOWARD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)