Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : Donald Trump envoie 5 000 soldats à la frontière mexicaine pour stopper la caravane des migrants

Donald Trump a réclamé l'envoi troupes supplémentaires à la frontière américano-mexicaine pour empécher la caravane de migrants centraméricains d'entrer aux Etats-Unis. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants traversent la rivière Suchiate au Guatemala pour se rendre au Mexique, le 29 octobre 2018. (CARLOS ALONZO / AFP)

L'armée américaine a annoncé, lundi 29 octobre, l'envoi de plus de 5 000 militaires à la frontière mexicaine pour bloquer l'entrée sur le territoire d'une caravane de migrants centraméricains fuyant la violence et la misère dans leurs pays.

Ces dernières semaines, Donald Trump a répété que des troupes supplémentaires étaient nécessaires à la frontière américano-mexicaine, se servant de cette caravane pour défendre sa politique anti-immigration. "C'est une invasion de notre pays et notre armée vous attend", a affirmé le président américain, sur Twitter. 

"Patriote fidèle"

"D'ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5 200 soldats à la frontière sud-ouest" qui s'ajouteront aux quelque 2 100 membres de la Garde nationale déjà mobilisés, a affirmé lors d'une conférence de presse le général Terrence O'Shaughnessy.

Cette opération, baptisée "Patriote fidèle", doit permettre de renforcer les postes-frontières du Texas à la Californie. Les militaires doivent apporter un soutien logistique aux agents du service des douanes et de la protection des frontières (CBP) sur d'autres zones moins bien protégées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.