DIRECT. Midterms : Donald Trump évoque "un grand jour, un jour incroyable" pour les républicains

Au lendemain des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, suivez les réactions sur franceinfo.fr. 

Le président américain, Donald Trump, le 3 novembre à Belgrade dans l\'Etat du Montana (Etats-Unis).
Le président américain, Donald Trump, le 3 novembre à Belgrade dans l'Etat du Montana (Etats-Unis). (NICHOLAS KAMM / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Donald Trump devra cohabiter lors des deux dernières années de son mandat. Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants, mercredi 7 novembre, au terme des élections de mi-mandat. Ils ont officiellement dépassé le seuil de la majorité, 218 sièges, selon les résultats communiqués par l'agence de presse AP à 9 heures du matin.

Les républicains gardent toutefois la main sur le Sénat. Malgré cette victoire en demi-teinte, qui pourrait compliquer la fin de son mandat, le président américain s'est réjoui lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "C'était un grand jour, un jour incroyable", a-t-il déclaré. "Le Parti républicain a défié l'histoire pour étendre notre majorité au Sénat et en déjouant de façon importante les prévisions à la Chambre" des représentants, a-t-il jugé.

La Chambre des représentants passe en "bleu". Pour la première fois depuis 2010, les démocrates ont pris le contrôle de la chambre basse du Congrès. Ils ont notamment arraché plusieurs sièges aux républicains en Floride, dans le Colorado, le Kansas, le New Jersey, en Pennsylvanie et en Virginie.

 Les républicains gardent le Sénat. Favorisés par une carte électorale avantageuse, les républicains restent majoritaires au Sénat. Ils ont notamment enregistré une précieuse victoire en conservant de justesse le siège de Ted Cruz au Texas, malgré les millions de dollars dépensés pour soutenir le démocrate Beto O'Rourke, star de la campagne

 Donald Trump s'est réjoui des résultats. "Immense succès ce soir. Merci à tous !" se félicite sur Twitter le président des Etats-Unis, qui s'est pleinement investi dans la campagne de ces élections législatives largement considérées comme un référendum sur sa personne. Mais la "vague" anti-Trump annoncée n'a pas eu lieu.

Les démocrates gagnent des postes de gouverneurs. Ils ont perdu l'une des courses les plus scrutées : Andrew Gillum, premier candidat noir à ce poste en Floride, s'est incliné face au très trumpiste Ron DeSantis. Mais les démocrates ont pris six Etats – le Maine, le Wisconsin, le Nouveau-Mexique, le Kansas, l'Illinois et le Michigan – aux républicains. Et dans le Colorado, les électeurs ont choisi le démocrate Jared Polis, qui deviendra le premier gouverneur américain ouvertement homosexuel.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MIDTERMS

22h48 : En cette soirée d'actualité dense, prenons un peu de temps pour s'attarder sur les contenus qu'il ne fallait pas manquer sur franceinfo aujourd'hui :

Pour comprendre les résultats des midterms et leurs conséquences sur la présidence de Donald Trump, voici cinq articles à lire.

De "l'obusite" au stress post-traumatique : Carole Bélingard vous explique comment les malades de la Grande Guerre ont fait avancer la psychiatrie.

• Le prix Goncourt a été attribué à l'écrivain Nicolas Mathieu pour Leurs enfants après eux (Actes Sud), son deuxième livre. Anne Brigaudeau a lu ce roman "magistral sur des adolescents saisis sur le vif pendant quatre étés avant l'an 2000, dans un bassin sidérurgique privé d'avenir" et en fait la critique sur CultureBox.

21h44 : Bonsoir @anonyme. Ce limogeage est important car il pourrait entraîner d'importantes conséquences sur la très sensible enquête sur l’ingérence russe dans l’élection américaine, menée par le procureur spécial Robert Mueller, "véritable bête noire du locataire de la Maison Blanche." En effet, Jeff Sessions s'était récusé dans cette délicate enquête. Donald Trump l'accusait de ne pas en faire suffisamment pour mettre un terme à l'enquête. On verra donc qui il nomme pour le remplacer.

21h43 : Bonsoir, en quoi l’annonce du départ de Jeff Sessions est-elle importante pour la suite de la présidence de Trump?

21h05 : Dans un courrier de démission adressé à la présidence, Jeff Sessions dit avoir quitté ses fonctions à la demande de Donald Trump. "A votre demande, je vous présente ma démission", a-t-il écrit. Matthew Whitaker, son directeur de cabinet, assure l'intérim, le temps de trouver un remplaçant, a annoncé Donald Trump dans un message publié sur Twitter.

21h00 : Donald Trump annonce le départ du ministre de la Justice, Jeff Sessions

20h04 : Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, au lendemain des élections de mi-mandat, Donald Trump a été interrogé par un journaliste de CNN. Jim Acosta est revenu sur un clip de campagne du camp Trump, comparant les migrants d'Amérique centrale en route vers les Etats-Unis à une "invasion". "Vous devriez me laisser diriger le pays, vous vous occupez de CNN", répond Donald Trump, avant d'empêcher Jim Acosta de poursuivre : "C'est assez !" Explications sur cet échange tendu dans notre article.

Jim Acosta tente d\'interroger Donald Trump, Ã la Maison Blanche, Ã Washington (Etats-Unis), le 7 novembre 2018. 


(REUTERS)

19h22 : @petit poucet : Oui, en effet. Il s'agit de Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, et de Rashida Tlaib, une Américano-Palestinienne. Elles ont remporté chacune un siège à la Chambre des représentants, respectivement dans le Minnesota et dans le Michigan, comme nous l'expliquons dans notre article.

19h19 : C est vrai qu'il y a 2 femmes musulmanes élues au congrès #midterme?

19h15 : @anonyme : C'est en effet le sens de cet article et vous avez raison de le souligner. Toutefois, le nombre record de femmes candidates, 260 pour les mandats au Congrès et 16 pour les postes de gouverneurs selon le Center for American Women and Politics, s'est surtout soldé par une progression notable de la proportion des femmes à la Chambre des représentants. Il est encore difficile pour une femme de devenir gouverneure.

19h14 : Bonjour Franceinfo. La grande nouvelle pour moi, se sont les femmes élues. On avance!

19h12 : "Vague bleue" à la Chambre des représentants, "vague rouge" au Sénat... C'est surtout une vague féminine qui a balayé la scène électorale américaine, lors des élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Jamais autant de femmes, ni de candidates issues de minorités, n'ont été élues au Congrès, surtout du côté démocrate. Franceinfo fait le point sur les résultats des candidates.

Des électrices démocrates réagissent aux résultats des élections de mi-mandat américaines, le 6 novembre 2018, à Washington. 

19h05 : L'annonce s'est faite en direct. "Mike, seras-tu mon colistier ?" a demandé le président américain à Mike Pence lors de la conférence de presse à la Maison Blanche. "La réponse est oui", a ajouté Donald Trump après avoir entendu la réponse du vice-président. "C'était inattendu mais je suis très content", a-t-il ajouté.

18h49 : Donald Trump annonce que Mike Pence a accepté d'être son colistier pour l'élection présidentielle de 2020.

18h47 : "Je ne suis inquiet de rien en ce qui concerne l'enquête russe, parce que c'est un canular."

Donald Trump parle aussi de l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, notamment sur une possible collusion entre son équipe de campagne présidentielle en 2016 et la Russie. Il assure également qu'il ne mettra pas fin à cette enquête, qu'il qualifie depuis plusieurs mois de "chasse aux sorcières".

18h44 : Moment de tension à la conférence de presse donnée par Donald Trump. Il s'emporte contre deux journalistes, dont un de CNN, d'après sa consœur de France 24 qui suit son discours.

18h24 : "Il est temps pour les deux partis de se mettre ensemble au travail, de laisser tomber les rivalités partisanes pour continuer le miracle économique. C'est un miracle économique, c'est franchement incroyable."

Après s'être longuement félicité des résultats, et alors que le pays semble divisé à l'issue de ces élections, Donald Trump appelle à l'unité. En pleine campagne électorale, il misait davantage sur les clivages.

18h17 : "C'était un grand jour hier."

Donald Trump a commencé son discours en saluant les républicains.

18h11 : Donald Trump évoque aussi le résultat de ceux qui ont été battus, dont une candidate en particulier, qui a refusé son soutien pendant sa campagne électorale : "Elle a perdu, elle a bien perdu."

18h07 : "Nous avons une liste de personnalités qui ont été fantastiques."

Donald Trump salue les candidats qui ont remporté les élections.

18h11 : "On a gagné, ce qui est très rare."

Donald Trump se fécilite du résultat des élections de mi-mandat et annonce que son parti a gagné au Sénat "probablement trois ou quatre nouveaux sièges".

17h57 : Donald Trump prend la parole pour commenter son "immense victoire". Regardez sa conférence de presse en direct sur franceinfo.

17h39 : Wall Street a démarré en confortable hausse, soulagée de l'issue du scrutin de mi-mandat américain malgré la perspective de blocage qu'implique un Congrès divisé. Le Dow Jones a gagné 0,73%, à 25.822,34 points et l'indice Nasdaq a avancé de 1,41%, à 7.479,92 points.

17h24 : Lors de ces élections de mi-mandat, un propriétaire de maisons closes a été élu après sa mort à l'assemblée du Nevada. Le Code électoral de cet état autorisait le maintien de sa candidature post-mortem. Plus d'explications dans notre article.




(RON SACHS / AFP)

16h43 : En échouant de peu face à Ted Cruz dans la course pour le poste de sénateur du Texas, le démocrate Beto O'Rourke a acquis un statut d'espoir pour les démocrates qui pourrait survivre à sa défaite. Franceinfo vous détaille cinq choses à savoir sur cette étoile montante du Parti démocrate.





16h44 : Quels sont les articles à ne pas rater aujourd'hui sur notre site ?

Franceinfo vous détaille les conséquences des élections de mi-mandat pour Donald Trump.

Avant le stress post-traumatique, ils ont souffert de l'obusite : comment les malades de la Grande Guerre ont fait avancer la psychiatrie.

"C'est beaucoup plus sécurisant" : en Suisse, une plateforme web de prostitution est soutenue par le gouvernement.

15h31 : Donald Trump devra donc cohabiter lors des deux dernières années de son mandat. Les démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants, tandis que les républicains renforcent leurs positions au Sénat, au terme des élections de mi-mandat. Corentin Sellin, spécialiste des Etats-Unis, a répondu dans ce live à vos questions sur les conséquences du scrutin. Vous pouvez retrouver ses réponses dans cet article.




(DAVID BECKER / GETTY IMAGES / AFP)

14h22 : Quels sont les articles qui vous intéressent en ce moment sur notre site ?

La Chambre des représentants est désormais à majorité démocrate. Voici les conséquences de l'issue de ces "midterms" pour Donald Trump.

La blague d'Antoine de Caunes qui a fait croire à José Garcia qu'il fallait s'habiller "tout en blanc" pour les obsèques de Philippe Gildas.

La carte qui vous détaille les résultats des élections de mi-mandat Etat par Etat, district par district.

14h17 : Donald Trump s'exprimera à 17h30 (heure de Paris) sur les conséquences des élections de mi-mandat, qu'il juge "victorieuses".

14h12 : "Je ne cherche pas d'inspiration du côté de la houppette de Trump."

Sur France Inter, Laurent Wauquiez refuse de s'inscrire dans les pas du président américain, mais "il y a quelque chose que je trouve très intéressant dans ce qu'il a fait, c'est sa politique de relocalisation des entreprises".

13h49 : Avec une majorité désormais démocrate à la Chambre des représentants, les deux prochaines années s'annoncent difficiles pour Donald Trump. Franceinfo vous détaille les conséquences de l'issue de ces "midterms" pour le président américain.




(NICHOLAS KAMM / AFP)

13h03 : Cette militante latino-américaine, née dans le Bronx et partisane de Bernie Sanders, représente désormais au Congrès la 14e circonscription de New York. Avant d'arriver là, elle a eu un parcours atypique. La preuve.

13h03 : Aujourd'hui, tout le monde parle d'elle mais, il y a quelques mois, personne ne connaissait son nom. Cette nuit, Alexandria Ocasio-Cortez est devenue la plus jeune élue à la Chambre des représentants américaine.

12h34 : Merci à toutes et à tous pour vos nombreuses questions sur ces élections américaines. Je n'ai malheureusement pas pu répondre à tout le monde, mais j'espère vous avoir permis de mieux comprendre les résultats de ces midterms. Bon après-midi !

12h24 : Oui, on peut penser à Gretchen Whitmer, élue gouverneure du Michigan, Etat gagné par Trump en 2016 et qu'elle a su reconquérir en s'adressant à l'électorat populaire blanc non diplômé, qui avait fui Clinton en 2016. De nombreux représentants nouvellement élus, comme Alexandria Ocasio-Cortez à New York (dans le district du Bronx), sont aussi très populaires, mais leur statut de représentant les rendra moins audibles à l'échelle nationale. Gavin Newsom a lui été élu gouverneur de Californie, plus grand Etat de l'union, mais le regard porté par les Etats du Midwest sur les Californiens et leur "modèle de civilisation" (rapport à l'environnement, législation plus dure sur les armes) nuira à sa carrière nationale.

12h24 : Bonjour, y a-t-il une figure qui émerge au sein des démocrates en vue des élections présidentielles de 2020 ?