Les États-Unis imposent des sanctions au chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif

L'administration américaine a décidé de frapper au portefeuille celui qu'elle considère comme la voix du président iranien Hassan Rohani.

Mohamad Javad Zarif, le 17 juillet 2019 au siège des Nations-Unis à New York
Mohamad Javad Zarif, le 17 juillet 2019 au siège des Nations-Unis à New York (KENA BETANCUR / AFP)

Un pas de plus dans la montée des tensions entre les exécutifs américains et iraniens. Les États-Unis ont décidé d'imposer des sanctions au chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, "visage du régime qui répand à l'étranger la propagande et les campagnes de désinformation" du régime, a annoncé mardi un haut responsable de la Maison Blanche.

Les sanctions prévoient le gel de tous les actifs que Javad Zarif posséderait aux États-Unis et interdit toute transaction avec lui, a précisé le Trésor américain dans un communiqué.

Washington cherchera aussi à empêcher les voyages de Javad Zarif à l'étranger.