Les agresseurs noirs d'un jeune handicapé blanc inculpés de "crime raciste" à Chicago

La scène avait été filmée et diffusée en direct sur internet. 

Une vue de Chicago, en septembre 2015.
Une vue de Chicago, en septembre 2015. (JENNY PATE / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)

Les procureurs de la ville de Chicago ont inculpé pour "crime raciste" quatre Noirs accusés d'avoir séquestré un jeune handicapé blanc, jeudi 5 janvier. Fait aggravant, la scène avait été filmée et diffusée en direct sur Facebook Live. Sur ces images, les suspects – deux jeunes hommes et deux filles – violentent la victime en criant de manière répétée : "Fuck Donald Trump ! Fuck white people !" (littéralement : "Nique Donald Trump ! Nique les Blancs !").

Le jeune homme est filmé dans le coin d'une pièce, prostré et bâillonné avec du ruban adhésif, et, semble-t-il, avec les mains et les pieds attachés. Ses vêtements sont en partie découpés, et une partie de ses cheveux sont coupés voire rasés. Le crâne présente également une blessure qui saigne.

La victime souffrait d'un handicap mental

Ce jeune homme, dont l'identité n'a pas été révélée, souffre d'un handicap mental, ont révélé les autorités. Il a été enlevé dans une banlieue de Chicago et conduit dans un quartier du sud-ouest de la ville, où il a été séquestré entre 24 et 48 heures. Ses parents avaient signalé sa disparition lundi, avant de recevoir des SMS indiquant que leur fils était retenu captif, selon le quotidien Chicago Sun-Times.

Selon la police, l'un des suspects l'aurait connu à l'école. Les quatre agresseurs font l'objet de plusieurs chefs d'inculpation, parmi lesquels enlèvement, coups et blessures et crime raciste. Après une hospitalisation, le jeune homme est toujours traumatisé et a du mal à communiquer avec les enquêteurs.