Cet article date de plus de trois ans.

Le "Elle" américain annonce une fausse rupture entre Kim Kardashian et Kanye West pour encourager les électeurs à voter

Cette initiative a été vivement critiquée par des internautes. "Nous avons fait une mauvaise blague", a reconnu la version américaine du magazine sur Twitter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kim Kardashian et Kanye West à New York, le 2 mai 2016. (GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Une fausse information pour inciter les Américains à voter. Jeudi 18 octobre, la version américaine du magazine Elle a annoncé sur Twitter : "Kim Kardashian et Kanye West se séparent". Mais lorsque les internautes cliquaient sur le lien, pas d'article, ni d'informations complémentaires. Ils étaient en fait renvoyés vers un guide pour s'enregistrer sur les listes électorales en vue des élections de mi-mandat qui se dérouleront début novembre aux États-Unis. Une initiative qui a été largement critiquée.

"Ce n'est tout simplement pas approprié de jouer à ce jeu avec les lecteurs"a réagi Tonny Romm, journaliste au Washington Post. Comme lui, des dizaines d'internautes ont vivement désapprouvé ce canular. D'autant qu'un autre internaute avait déjà utilisé le même stratagème, quelques jours plus tôt, en annonçant une fausse rupture entre Ariana Grande et Pete Davidson.

Après ce flot de critiques, Elle a finalement supprimé son tweet. "Nous avons fait une mauvaise blague, a reconnu le magazine sur Twitter. Notre action passionnée en faveur de l'enregistrement sur les listes électorales a troublé notre jugement et nous en sommes sincèrement désolés."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.