Cet article date de plus de six ans.

LA PHOTO. Bernie Sanders à la conquête du Nevada

Lors du Caucus du Nevada, le 20 février, Bernie Sanders, qui avait remporté la primaire du New Hampshire devant Hillary Clinton, va pouvoir mesurer sa popularité parmi les minorités, lui qu'on présente comme le candidat de la jeunesse blanche. Dans le Nevada, le candidat «socialiste» doit prouver qu'il peut être populaire chez les Noirs et surtout les Hispaniques.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des partisans du sénateur Bernie Sanders, candidat démocrate pour la présidentielle de 2016, lors d'un meeting de campagne à Henderson, Nevada, le 19 février 2016. Dans cet Etat, le candidat de la gauche du parti démocrate doit prouver qu'il peut être aussi populaire parmi les électeurs des minorités que chez les jeunes Blancs, base de son électorat. Verdict le 20 au soir (heure américaine). Dans cet Etat les Hispaniques et les Afro-Américains ont représenté près d'un tiers de l'électorat démocrate en 2008, et leur proportion, pense-t-on, est plus importante encore en 2016. (JOHN GURZINSKI / AFP)
Supporters de Sanders dans le Nevada Des partisans du sénateur Bernie Sanders, candidat démocrate pour la présidentielle de 2016, lors d'un meeting de campagne à Henderson, Nevada, le 19 février 2016. Dans cet Etat, le candidat de la gauche du parti démocrate doit prouver qu'il peut être aussi populaire parmi les électeurs des minorités que chez les jeunes Blancs, base de son électorat. Verdict le 20 au soir (heure américaine). Dans cet Etat les Hispaniques et les Afro-Américains ont représenté près d'un tiers de l'électorat démocrate en 2008, et leur proportion, pense-t-on, est plus importante encore en 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.