Afghanistan : "C’est un jour sombre", reconnaît Joe Biden après les attentats

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats en Afghanistan : « C’est un jour sombre », indique Joe Biden
France 2
Article rédigé par
A. Vahramian - France 2
France Télévisions

Au moins treize soldats américains ont été tués, jeudi 26 août, à Kaboul, lors d’attentats-suicides menés par l’État islamique en Afghanistan.

Des attentats près de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, ont provoqué la mort de 13 soldats américains, jeudi 26 août. "C’est un jour sombre", a indiqué Joe Biden, la voix très émue, parfois brisée, en s’adressant à ces concitoyens devant les télévisions américaines. Il a rendu hommage aux jeunes soldats tombés à Kaboul, il les a qualifiés de "héros" tombés pour la liberté. Il a exprimé toute sa compassion vis-à-vis des familles de victimes et a rappelé que lui-même était le seul président père d’un fils qui avait servi un an en Irak.

Un millier d’Américains à rapatrier

Joe Biden s’est aussi adressé aux terroristes. Il leur a dit qu’ils n’allaient pas gagner, que l’Amérique allait les traquer et les punir. Enfin, le président américain a expliqué que les opérations d’évacuation allaient se poursuivre, qu’il restait un millier d’Américains à rapatrier sain et sauf au pays avant de quitter l’Afghanistan, explique la journaliste de France Télévisions, Agnès Vahramian, depuis Washington.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.