Incendies en Californie : une ville entière rayée de la carte

En Californie (États-Unis), le bilan des incendies s'est encore alourdi. On parle de 44 morts et on s'attend à d'autres découvertes de corps. Comment un tel drame a-t-il pu se produire dans une région habituée aux vastes incendies ? 

FRANCE 2

En voiture, à pied, tous ont tenté désespérément de fuir le brasier. Sur les routes de Paradise (États-Unis), des dizaines et des dizaines de véhicules calcinés. Autant de stigmates de l'incendie le plus meurtrier depuis 80 ans aux États-Unis. Comment expliquer un bilan si élevé ? C'est à priori la chute d'un poteau électrique qui serait à l'origine du feu, près de Pulga, à 20 kilomètres de Paradise. Au début, c'est un petit incendie courant pour la région.

Plus de 200 personnes toujours portées disparues

Des avions traqueurs arrosent la forêt, mais le vent se lève, et un gigantesque mur de flammes s'abat alors soudainement sur la ville. Malgré l'alerte, la plupart des habitants n'avait pas encore évacué. Les premières victimes sont les personnes âgées. Paradise est une ville de retraités aux revenus modestes. Plus de 200 personnes sont toujours portées disparues. Une ville entière est rayée de la carte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pompier lors de l\'incendie de Woosley, le 9 novembre 2018 à Malibu, en Californie (Etats-Unis).
Un pompier lors de l'incendie de Woosley, le 9 novembre 2018 à Malibu, en Californie (Etats-Unis). (ROBYN BECK / AFP)