VIDEO. En Californie, la ville de Paradise, théâtre d'un incendie dévastateur, se prépare à l'été

Plus d'un an et demi après les incendies de Californie, une prise de conscience tardive pousse les autorités de la ville de Paradise à réagir. Explications.

FRANCE 2

Plus d'un an après le dévastateur incendie qui a ravagé 8 000 kilomètres carrés de forêts, la ville de Paradise, en Californie (Etats-Unis) se prépare déjà à l'été et la saison chaude. Dans la forêt, une broyeuse avale les broussailles et le petit bois. Mark Ewins est un habitant qui travaille pour l'Etat de Californie. Tout l'hiver il nettoie la forêt : "Vous voyez, cette broussaille est broyée en petits morceaux. Quand le feu arrive, il ne peut pas se propager vers le haut." Il construit ce que l'on appelle un coupe-feu. Une décision qui ne ravit pas la chef de projet. "Si l'on coupe tous les arbres, il n'y aura plus d'ombre et ce qui sera exposé au soleil sera de la brousse très inflammable", confie Brin Greer.

Des travaux attendus avec impatience

Pour les riverains, l'arrivée des travaux soulage les esprits comme l'explique une habitante : "Jusque là, les arbres n'étaient pas coupés et avant le vent, le feu pouvait facilement traverser la route jusqu'à ma maison". Comme aux États-Unis, très peu de lignes électriques sont enterrées, les surchauffes peuvent provoquer des départs de feu.

Aujourd'hui à Paradise, les ouvriers s'activent pour enfouir les câbles. Des milliers d'arbres sont à replanter et la ville de Paradise devra faire des travaux forestiers pendant au moins 10 ans. Jusque là, jamais la Californie n'avait connu un plan aussi vaste. Pour rappel, les incendies avaient tué 85 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
La carcasse d\'une voiture gît dans la ville de Paradise (Etats-Unis), après le passage des flammes, le 13 novembre 2018.
La carcasse d'une voiture gît dans la ville de Paradise (Etats-Unis), après le passage des flammes, le 13 novembre 2018. (TERRAY SYLVESTER / REUTERS)