États-Unis : une ville de Californie complètement détruite par les incendies

Paradise, en Californie (États-Unis), a été totalement détruite par l'incendie qui ravage le nord de l'État depuis une semaine. 42 des 44 victimes des feux sont mortes dans cette ville.

Voir la vidéo
France 3

Une ville rayée de la carte. Des maisons brûlées jusqu'aux fondations. À Paradise (Californie), il y avait 26 000 habitants. Partout, il n'y a plus que des tonnes de gravats calcinés et un manteau de fumée si épais que le soleil peine à le traverser. Les médecins légistes arpentent les rues désertes à la recherche de cadavres. Plus de 200 personnes manquent encore à l'appel. Les secours ont été dépassés par la vitesse des flammes.

Secours et habitants surpris

Ceux qui ont pu fuir se sont réfugiés à une vingtaine de kilomètres. Tous ont été pris au dépourvu. "On a entendu l'alerte, mais personne n'a réalisé à quel point c'était grave jusqu'à ce qu'il soit presque trop tard", confie un rescapé. Ils sont aujourd'hui sans abri. Certains n'ont plus que leur voiture et dorment à l’intérieur. Perdus aussi, des animaux errent à la recherche d'un peu de nourriture dans cette forêt ramenée à l'état minéral.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des centaines de maisons ont été détruites, ainsi qu\'un hôpital, une station-service, des établissements scolaires, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants, dans des incendies à Paradise (Californie), le 8 novembre 2018.
Des centaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, des établissements scolaires, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants, dans des incendies à Paradise (Californie), le 8 novembre 2018. (JOSH EDELSON / AFP)