Fusillade dans l'Oregon : près de 270 millions d'armes à feu aux États-Unis

Une nouvelle fusillade a eu lieu aux États-Unis. Pourtant rien n'évolue, car le lobby des armes est très puissant. Jacques Cardoze fait le point sur la situation.

France 2

Suite à la fusillade qui a eu lieu hier, jeudi 1er octobre, dans une université de l'Oregon (États-Unis), le président Barack Obama affiche sa colère face à ceux qui refusent de voir la législation évoluer. "Et ce n'est pas faute d'avoir essayé, on se souvient que juste après la tragédie de Newton, Barack Obama avait tenté de prendre 23 mesures d'urgence comme par exemple l'interdiction pure et simple des fusils d'assaut ou encore la possibilité de vérifier qu'un acheteur n'a pas un passé criminel. Il n'a pas réussi", rappelle Jacques Cardoze en direct de Roseburg (Oregon).

"Ce sacro-saint deuxième amendement"

"Il faut dire que dans tous les débats ici il y a ce sacro-saint deuxième amendement, celui qui permet à tout Américain de posséder une arme au nom de sa défense", ajoute le journaliste de France 2. Ce texte a plus de 200 ans et fait référence à une période où il n'y avait pas d'armes automatiques. Derrière tout cela il y a évidemment le lobby des armes, NRA, très puissant, qui n'hésite pas à financer des campagnes électorales, à soutenir des partis politiques pour s'assurer leur clémence. Au total, il y a 270 millions d'armes à feu aux États-Unis, c'est comme si les deux tiers des Américains possédaient une arme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, lors de son discours après la fusillade de l\'université Umpqua dans l\'Oregon, le 1er octobre 2015.
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, lors de son discours après la fusillade de l'université Umpqua dans l'Oregon, le 1er octobre 2015. (NEWSCOM/SIPA)