Cet article date de plus de trois ans.

Fusillade au Texas : "Le débat sur le contrôle des armes ne sera sûrement pas relancé"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Fusillade au Texas : "Le débat sur le contrôle des armes ne sera sûrement pas relancé"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain de la tuerie qui a fait 26 morts au Texas, la législation sur les armes à feu ne devrait pas évoluer aux États-Unis explique Élisabeth Guedel.

Élisabeth Guedel est en direct de New York et revient sur la tuerie qui a frappé le Texas en faisant 26 morts, dimanche 5 novembre. "Après la fusillade de Las Vegas il y a cinq semaines - la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis -, Donald Trump avait estimé que ce n'était pas le moment de relancer le débat sur le contrôle des armes. Il y avait eu pourtant de l'émotion dans le pays. Il était question au Congrès d'interdire les équipements qui permettent de modifier les fusils d'assaut semi-automatiques et d'accélérer les cadences de tirs. Ce projet de loi est enterré", explique la journaliste.

Élections de mi-mandat dans un an

Juste après la tuerie au Texas ce dimanche 5 novembre, Donald Trump a déclaré que ce n'était pas les armes à feu qui tuaient, mais les humains, ajoutant qu'il s'agissait d'un "problème de santé mentale". "On ne voit donc pas comment ce débat sur le contrôle des armes, malgré les appels lancés du côté des démocrates, peut être sérieusement relancé, d'autant qu'à un an des élections de mi-mandat, aucun sénateur élu dans les États favorables aux armes à feu ne prendra le risque de faire évoluer la législation", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.