Désintox. États-Unis : non, le coupable de la tuerie de l'école d'Uvalde au Texas n'était pas transgenre

Publié
Article rédigé par

Dans la foulée de la tuerie, mardi 24 mai, dans une école du Texas, plusieurs publications virales ont prétendu que la coupable était une jeune transgenre.

Dans la foulée de la tuerie, mardi 24 mai, dans une école du Texas, plusieurs publications virales ont prétendu que la coupable était une jeune transgenre. Elles sont accompagnées de photos la montrant maquillée ou vêtue d’une jupe, et dans plusieurs cas de messages transphobes. En France, la rumeur a été relayée sur les réseaux sociaux par des soutiens d’Éric Zemmour, mais aussi par le journaliste de Sud Radio André Bercoff, qui évoque « la fin d’un Empire décomposé ». Il a depuis supprimé son tweet.

C’est d’abord aux Etats-Unis que cette fausse information a été colportée. Initialement partie d’une série de photos mises en ligne sur le forum 4chan, elle a ensuite été reprise sur l’ensemble des réseaux sociaux. Notamment, dans un tweet de Paul Gosar, élu pro-Trump. « C’est un transsexuel gauchiste immigré clandestin », avait écrit le républicain.

Des photos du véritable tueur présumé, identifié comme étant Salvador Ramos, ont été publiées par les médias américains, à partir des contenus que l’adolescent avait lui-même postés sur Instagram. On y trouvait deux autoportraits en noir et blanc du jeune homme de 18 ans, ainsi que des clichés montrant qu’il détenait deux fusils semi-automatiques. Malgré une coupe de cheveux vaguement ressemblante, les images diffusées par l’extrême droite américaine ne montrent donc absolument pas la même personne.

Contactée par Désintox, la jeune fille trans visée par la fausse rumeur indique être âgée de 20 ans – deux de plus que le tueur identifié – et résider dans l’Etat américain de Géorgie – à plus de 1 000 kilomètres du Texas. Elle se dit « embêtée » du dénigrement dont elle fait l’objet, mais dit surtout penser aux « familles des victimes ».

Retrouvez "Désintox" du lundi au jeudi, dans l'émission "28 Minutes" sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.