Attentats : les revendications de Daech sont-elles fiables?

Hier, dimanche 1er octobre, Daech avait déjà revendiqué l'attaque à l'arme blanche de Marseille dans laquelle deux jeunes femmes ont été tuées. Est-ce que ces revendications sont fiables, ou est-ce que l'État islamique s'attribue toutes les tueries de ce monde? Étienne Leenhardt fait le point en plateau.

FRANCE 2

"Pour l'instant, qu'il s'agisse des autorités américaines ou françaises, dans les deux cas, elles sont formelles : aucun lien n'est établi entre les auteurs de ces attaques et l'organisation État islamique", explique Etienne Leenhardt sur le plateau de France 2. "Alors, c'est vrai que ces enquêtes ne font que commencer, mais ce qui frappe dans les deux cas, c'est la rapidité : en quelques heures seulement, le groupe a revendiqué ces actions."

L'État islamique est affaibli militairement

"Ca peut vouloir dire que ces attaques étaient anticipées par l'organisation État islamique, qu'elle était au courant, qu'il y avait eu des contacts par internet, on l'a déjà vu précédemment", poursuit le journaliste. "Elles peuvent aussi être une réponse aux appels qu'a lancés, pas plus tard que jeudi, le chef de Daech à commettre des attentats. Mais cela peut aussi vouloir dire que ce sont des revendications d'opportunité, et que le groupe État islamique, qui est considérablement affaibli militairement , tente de récupérer ces actions pour exister idéologiquement. Les experts de ces questions sont au moins d'accord sur une chose : l'idéologie du groupe État islamique s'est tellement propagée notamment grâce à internet que même la victoire militaire de la coalition qui se profile en Irak et en Syrie ne suffira pas forcément à décourager les candidats au passage à l'acte."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier, sur les lieux de l\'attaque du dimanche 1er octobre, à Las Vegas.
Un policier, sur les lieux de l'attaque du dimanche 1er octobre, à Las Vegas. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)