Etats-Unis : une usine de produits chimiques Lubrizol prend feu, les habitants des environs évacués

Ce site, situé dans l'Illinois, appartient au groupe Chemtool, une filiale de la société américaine Lubrizol.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'usine chimique de Chemtool installée à Rockton dans l'état de l'Illinois (Etats-Unis) a pris feu lundi 14 juin 2021. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Un panache de fumée noire qui s'élève à plusieurs centaines de mètres de haut et des détonations. Cet effrayant spectacle n'est pas sans rappeler l'incendie d'une usine Lubrizol à Rouen en septembre 2019. Lundi 14 juin, à 7 heures du matin (heure locale), une usine de produits chimiques du groupe Chemtool, une filiale de la société américaine Lubrizol, a pris feu à proximité de Rockton (Illinois), dans le centre des Etats-Unis.

Les autorités ont ordonné l'évacuation des résidents et des commerçants situés dans un rayon d'1,6 km. Quelque 150 pompiers ont été déployés sur place, selon le chef des services de lutte anti-incendie de la ville. "Je ne suis pas en mesure de vous dire maintenant combien de temps il faudra pour maîtriser l'incendie", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. Les causes de cet incendie ne sont pas connues à ce stade mais "tous nos employés sont sains et saufs", selon l'entreprise.

L'usine qui a pris feu appartient au groupe Chemtool, une filiale de la société américaine Lubrizol, inculpée en France après un gigantesque incendie à Rouen en 2019 dans lequel ont brûlé près de 10 000 tonnes de produits chimiques. Lubrizol a réagi à ce nouvel incident en précisant qu'elle travaillait avec des agences fédérales américaines et des experts pour surveiller une éventuelle pollution de l'air et des eaux. Un cours d'eau, la Rock River, traverse en effet le site.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.