Etats-Unis : une collection d'art d'une valeur de 1,5 million de dollars saccagée lors d'un rendez-vous amoureux

En état d'ébriété, une jeune femme de 29 ans a dégradé plusieurs oeuvres de la collection d'art de l'homme avec qui elle avait rendez-vous, à Houston (Texas). Elle a notamment lacéré une œuvre d'Andy Warhol.

Une exposition sur Andy Warhol à Baden Baden (Allemagne), le 7 décembre 2017.
Une exposition sur Andy Warhol à Baden Baden (Allemagne), le 7 décembre 2017. (ULI DECK / DPA)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un premier rendez-vous réserve souvent des surprises, bonnes ou mauvaises. Ce fut le cas, à la veille du réveillon de Noël, samedi 23 décembre, lorsqu'Anthony Buzbee et Lindy Lou Layman se sont retrouvés au domicile du premier, qui est avocat à Houston (Texas). 

Selon des documents de justice, Lindy Lou Layman, une journaliste spécialisée dans les compte-rendus judiciaires, se trouvait dans "un état d'ébriété avancé" au domicile à Houston d'Anthony Buzbee. Celui-ci lui a "commandé un Uber" pour la raccompagner chez elle. Refusant de partir, la jeune femme de 29 ans est retournée dans la maison et a crié : "Je ne pars pas", a expliqué le procureur lors d'une audience au cours du week-end.

Libérée en échange d'une caution

De retour dans la maison de l'avocat à Houston, toujours d'après le procureur, elle a jeté du vin sur trois tableaux avant de les déchirer et a projeté à travers la pièce deux sculptures abstraites qui ont volé en éclats. Au moins l'un des tableaux endommagés était une œuvre de Warhol, maître américain du pop-art. Le montant des dégâts dépasse 1,5 million de dollars, a rapporté la chaîne de télévision locale KHOU (en anglais).

Lindy Lou Layman a été arrêtée peu après minuit dans la nuit de samedi à dimanche et inculpée d'acte délictueux. Les documents d'inculpation indiquaient dans un premier temps qu'elle était soupçonnée d'avoir endommagé des œuvres d'art d'un montant supérieur ou égal à 300 000 dollars. Elle a été libérée le jour de Noël en échange du versement d'une caution de 30 000 dollars.