Etats-Unis : un gang décapite et arrache le cœur d'un homme près de Washington

Selon la police du comté de Montgomery (Etats-Unis), le gang d'origine salvadorienne MS-13, l'un des plus violents du pays, a commis ce crime. 

Des véhicules de police à Baltimore, dans le Maryland (Etats-Unis), le 8 août 2017. 
Des véhicules de police à Baltimore, dans le Maryland (Etats-Unis), le 8 août 2017.  (MANDEL NGAN / AFP)

L'homme a reçu plus de 100 coups de couteau. Plusieurs membres du gang ultra-violent MS-13, d'origine salvadorienne, ont sauvagement assassiné un homme dans la banlieue de Washington. Le corps de la victime a été retrouvé le 5 septembre dans une tombe creusée dans le parc régional de Wheaton, dans le Maryland.

Selon un média local qui s'est procuré les documents de justice de cette affaire, l'homme a été décapité, son cœur arraché et jeté dans la tombe. "Les enquêteurs ont reçu l'information que cet homicide avait été commis par les membres du gang de rue MS-13, dont Miguel Angel Lopez-Abrego", a expliqué la police du comté de Montgomery, voisin de la capitale américaine, mardi 21 novembre.

L'un des gangs les plus violents des Etats-Unis

Miguel Angel Lopez-Abrego, l'un des membres présumés du gang, aurait porté le premier coup à la victime qui n'a pas encore été identifiée. Inculpé d'assassinat, il a été maintenu en détention mercredi sans possibilité de libération, par un juge du tribunal du comté de Montgomery. 

Le MS-13, abréviation de Mara Salvatrucha ("le gang salvadorien"), est l'un des gangs les plus violents des Etats-Unis. Il est né dans les années 1980 pour protéger les immigrés salvadoriens des bandes rivales à Los Angeles, avant de s'exporter en Amérique centrale.

Le président américain, Donald Trump, en a fait l'une des priorités de la lutte contre la criminalité aux Etats-Unis. Il le prend souvent en exemple pour justifier sa politique de fermeté à l'égard de la criminalité commise par des immigrés, ainsi que la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.