États-Unis : New York interdit le foie gras

Mauvaise nouvelle pour les producteurs de foie gras. La ville américaine de New York interdit ce produit à partir de 2022, au nom du droit des animaux, comme l'État de Californie l'a fait avant lui. Mais cette décision est attaquée en justice.

France 3

Le conseil municipal de New York a voté, mercredi 30 octobre, l'interdiction d'ici trois ans de vendre, d'acheter et même de déguster du foie gras. Dans son établissement new-yorkais, Hugues Dufour propose sur sa carte une terrine de foie gras à l'anguille fumée. Pour ce restaurateur québécois, la décision de bannir ce produit est regrettable : "Gastronomiquement, c'est un peu comme perdre une corde à son arc (…) c'est peut-être une porte d'entrée, après le foie gras il y aura le veau de lait puis les champignons sauvages et ainsi de suite".

Une mauvaise image

Cette interdiction est une victoire pour les défenseurs des droits des animaux, qui ont déjà fait interdire ce produit en Californie en janvier 2019. Mais pour les producteurs français qui n'exportent plus de foie gras vers les États-Unis depuis 20 ans, c'est surtout l'image de la filière qui est en jeu. "Il y a un manque de communication par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, les méthodes d'élevage, les méthodes de gavage ont énormément changé ces dernières années, on nous a demandé de faire énormément d'efforts", souligne Éric Requier, producteur de foie gras du Périgord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un foie gras sorti de son plat. 
Un foie gras sorti de son plat.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)