Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : les nouvelles habitudes des consommateurs font plier les marques et chuter l'inflation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
États-Unis : les nouvelles habitudes des consommateurs font plier les marques et chuter l'inflation
États-Unis : les nouvelles habitudes des consommateurs font plier les marques et chuter l'inflation États-Unis : les nouvelles habitudes des consommateurs font plier les marques et chuter l'inflation (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - C.Guttin, A.Filippi, A.Sangouard, K.Sullivan Den Bergh
France Télévisions
France 2
Aux États-Unis, l'inflation est retombée à 6,5 % en décembre 2022, après avoir atteint 9,1 % en juin. Les consommateurs américains n'achètent plus quand les prix sont trop élevés, et commerçants comme restaurateurs n'ont d'autre choix que de baisser leurs tarifs.

Les consommateurs américains sont-ils en train de faire baisser l'inflation ? Depuis quelques semaines, ils consomment moins, et poussent les marques à baisser leurs prix. "La viande, c'est inabordable pour moi. Je mange celle que j'ai encore dans mon congélateur, mais je n'en achète plus du tout", confie un client. La consommation a baissé de 3 % en 2022 sur l'alimentaire et les boissons, et de 7 % sur le petit électroménager. 

Pas suffisant pour réduire entièrement l'inflation

Certaines marques choisissent ainsi de ne plus augmenter leur prix, parfois même de les faire baisser. C'est le cas de Ype Von Hengst, patron d'un diner traditionnel. Malgré l'augmentation du coût de ses matières premières, il a limité la hausse des prix sur sa carte, pour garder sa clientèle. "Le saumon a augmenté de 40 %, mais je n'ai augmenté mon menu que de 4 %", explique-t-il. À la place, il préfère rogner sur ses marges. Si le comportement des consommateurs a influencé les entreprises, il ne sera, selon les experts, pas suffisant pour réduire entièrement l'inflation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.