Etats-Unis, les défis de Chicago

Première femme noire et homosexuelle élue maire de Chicago, Lori Lightfoot vient de prêter serment. Avec une ambition affichée, lutter contre la corruption et les violences dans sa ville.  

Première femme noire et homosexuelle élue maire de Chicago, Lori Lightfoot vient de prêter serment. Avec une ambition affichée, lutter contre la corruption et les violences dans sa ville.  
Première femme noire et homosexuelle élue maire de Chicago, Lori Lightfoot vient de prêter serment. Avec une ambition affichée, lutter contre la corruption et les violences dans sa ville.   (France 24)

 La première maire noire et homosexuelle de Chicago a prêté serment.  Aux côtés de son épouse et de sa fille, Lori Lightfoot profite du moment. Elle vient de prêter serment et devient la première femme, noire, homosexuelle à diriger Chicago. Son principal cheval de bataille ? La lutte contre la corruption comme elle le souligne dans son discours:   "Placer "administration de Chicago" et "intégrité" dans la même phrase peut parfois sembler un peu bizarre. Mais cela va changer, car cela doit changer. Pendant des années, on a dit que Chicago n'était pas prête à se réformer. Eh bien, préparez-vous car la réforme est là."       

Sa première décision à la mairie a été de réduire les pouvoirs des membres du conseil municipal. Lori Lightfoot veut aussi lutter contre les violences. L'année dernière plus de 550 meurtres ont été comptabilisés à Chicago soit plus qu'à New York et Los Angeles réunies. Un vrai défi pour la nouvelle maire:   "Soyons unis dans notre réponse au plus gros défi qui nous attend, l'épidémie de violence par armes à feu qui détruit des familles, brise des communautés, enterre les rêves et prend en otage les enfants, qui restent dans leurs maisons à cause de la peur.

Cette ancienne procureure fédérale avait largement emporté l'élection du 2 avril, contre une autre femme noire démocrate, en promettant de réduire les inégalités sociales et raciales